Nouvelles

Frontières

Telma a pris la décision de quitter sa misérable vie au Honduras et de rejoindre son mari, travailleur clandestin aux États-Unis, en compagnie de leur fils de 16 ans, Paco. Pour y parvenir ils doivent emprunter des chemins périlleux et risquer la mort à plusieurs reprises. Au moment de sauter sur un train de marchandises, Paco et Telma se font une promesse: si l’un d’eux devait tomber du train, l’autre continuera son chemin coûte que coûte. Telma chute et est gravement blessée.

En divisant sa pièce de théâtre en deux parties, «Le sacrifice» et «Les remords», Isabelle Hubert s’intéresse aux deux avenues qui s’offrent aux personnages de Paco et Telma. Dans le premier cas, Paco ne respecte pas son engagement et saute du train. Il se fait héberger par la gestionnaire de la clinique où Telma est soignée, tombe amoureux de Nina, la fille de la gestionnaire, et affronte une réalité plus néfaste encore que celle à laquelle il a tourné le dos.

Dans la seconde partie, Paco tient parole et poursuit sa route, abandonnant Telma. Il fera la connaissance de Fernando le passeur, de Kacey Rose, une riche Américaine, du père Alvaro, lui aussi un migrant. Là encore le destin de Paco se manifeste en la personne de Nina.

Le scénario d’Isabelle Hubert campe avec justesse les motivations et les doutes qui animent les émigrants, forcés de tout laisser pour tenter de gagner de quoi vivre décemment. À travers ces personnages vibrants et colorés, la dramaturge touche à une réalité peu connue au Québec. En s’appuyant sur un langage symbolique inspiré de son séjour en Amérique du Sud et alimenté par les codes du théâtre latin, elle parle de persévérance, d’espoir et de sacrifice sans tomber dans la mièvrerie.
 
Isabelle Hubert partage son temps entre l’écriture dramatique, la direction artistique de la Compagnie dramatique du Québec et l’enseignement. Ses pièces lui ont valu de nombreux prix, au Québec, en France et en Belgique. Elle a fait paraître à L’instant même, dans la collection L’instant scène, Laurier-Station:1000 répliques pour dire je t’aime en 2011, et À tu et à toi (2013).
 

Frontières sera présentée au Théâtre de la Bordée du 5 au 30 novembre 2013, en coproduction avec la Compagnie dramatique du Québec, dans une mise en scène de Jean-Sébastien Ouellette, avec Nancy Bernier, Joëlle Bond, Chantal Dupuis, Christian Essiambre, Hugues Frenette, Christian Michaud et Patrick Ouellet.

Communiqué de presse // www.instantmeme.com


Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *