Nouvelles

Des prix pour la danse

L’organisme Prix de la Danse de Montréal (PDM) remettra le Grand Prix de la Danse de Montréal 2013 lors d’un événement public qui aura lieu le mardi 26 novembre 2013, à 10 h, à l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts. La cérémonie sera animée par Anik Bissonnette et Frédérick Gravel, tous deux artistes et membres du conseil d’administration des PDM. L’événement sera également l’occasion pour le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) de décerner le Prix du CALQ pour la meilleure œuvre chorégraphique 2012-2013.

Créé en 2011, le Grand Prix de la Danse de Montréal s’accompagne d’une bourse de 50 000 $ offerte par Québecor et par les mécènes Marcel Côté et Jean-Pierre Desrosiers, ce qui en fait l’une des récompenses annuelles de danse les mieux dotées au monde. «Montréal est une plaque tournante de la danse à l’échelle internationale et le GRAND PRIX vient réaffirmer ce dynamisme», commente Marie Chouinard, artiste, fondatrice et présidente des PDM. Ce prix prestigieux célèbre la qualité exceptionnelle du travail d’un artiste ainsi qu’une rigueur, une originalité et un engagement qui inspirent autant ses pairs que tous les amoureux de la danse actuelle. 

Le Grand Prix de la Danse de Montréal sera remis à un(e) artiste de la danse, canadien(ne) ou étranger(ère), ayant présenté une œuvre à Montréal entre le 1er juillet 2012 et le 30 juin 2013. Toutes les œuvres en danse diffusées à Montréal pendant cette période sont sujettes à évaluation. Plus de 130 œuvres ont été présentées sur le territoire montréalais au cours de cette période, ce qui témoigne de la vitalité du milieu de la danse et de l’engouement pour cette forme d’art. En 2013, le jury était composé des professionnels et des spécialistes Kathy Casey, Michèle Febvre, Cathy Levy, David Pressault et Philip Szporer.

Pour le Prix du CALQ pour la meilleure œuvre chorégraphique 2012-2013, la création lauréate sera choisie par un comité de sélection formé de professionnels issus du secteur. Le prix, assorti d’une bourse de 10 000 $, souligne l’excellence artistique d’une première œuvre présentée au Québec. Stéphan La Roche, président-directeur du CALQ, a déclaré: «Je suis fier de cette initiative qui met en valeur un des arts où le Québec se distingue le plus. La danse québécoise a une signature forte et unique qui lui permet de se mesurer aux meilleurs artistes de la planète. Ces prix positionnent la danse québécoise à un niveau international, ce qui profite à toute la communauté.»

Communiqué de presse // www.prixdeladanse.com 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *