Nouvelles

Un soir de fête pour une histoire d’amour qui dure depuis 65 ans

Pas moins de 23 artistes monteront sur les planches du Théâtre du Rideau Vert le 17 février prochain, à l’occasion d’une grande soirée destinée à commémorer le 65e anniversaire du plus ancien théâtre professionnel francophone au pays, soirée qui se tiendra sous la présidence d’honneur d’Antonine Maillet. Tous ces artistes, qui ont contribué à bâtir le Théâtre du Rideau Vert au fil du temps, rendront ainsi un vibrant hommage au rêve de ses deux fondatrices, Yvette Brind’Amour et Mercedes Palomino.

Une scène fréquentée par plus de 1000 comédiens!

Ce sont plus de 1000 comédiens qui ont foulé les planches du Théâtre de la rue Saint-Denis depuis la présentation de la toute première pièce, le 17 février 1949, Les Innocentes de Lillian Hellman. Depuis, 375 textes y ont été mis en scène et présentés au public québécois!

Lors de cette soirée, les spectateurs auront la chance d’assister à la lecture d’extraits de huit des pièces présentées par le Théâtre du Rideau Vert tout au long de sa riche histoire. Fait à noter: ces extraits seront lus par les comédiens qui ont tenu les rôles à l’origine. Cette prestation, en forme d’hommage à la longévité du Théâtre du Rideau Vert, se voudra aussi un regard tourné vers son avenir et un appel aux futures générations de comédiens qui – comme le veut l’expression populaire – porteront le flambeau au cours des prochaines décennies. Les extraits proposés au public seront les suivants :

La Reine morte, d’Henry de Montherlant, avec Janine Sutto et Gérard Poirier; 

Le Vrai monde?, de Michel Tremblay, avec Rita Lafontaine; 

Lettres d’amour, d’A.R. Gurney, avec Louise DesChâtelets et Jean Leclerc; 

Le Dindon, de Georges Feydeau, avec Sophie Lorain et Alain Zouvi;

Le Visiteur, d’Éric-Emmanuel Schmitt, avec Jacques Godin et Marc Béland;

Qui a peur de Virginia Woolf?, d’Edward Albee, avec Louise Marleau;

La Trappe, d’Agatha Christie, avec Violette Chauveau, Lénie Scoffie et Carl Béchard;

Un Violon sur le toit, de Sholem Aleichem, avec Linda Sorgini et Martin Larocque.

À eux seuls, les artistes qui participeront à la soirée anniversaire auront tenu un peu plus de 300 rôles au Théâtre du Rideau Vert, dont une cinquantaine par Gérard Poirier uniquement! Et il y a fort à parier que l’émotion sera au rendez-vous au souvenir de la prestation de Rita Lafontaine dans le rôle de Madeleine dans Le Vrai monde? ou encore, de la touchante vulnérabilité de Martha, incarnée par Louise Marleau dans Qui a peur de Virginia Woolf? et de l’interprétation convaincante de Freud, livrée par Jacques Godin dans Le Visiteur. La soirée aura aussi ses moments divertissants : le tandem Lorain/Zouvi dans le classique de Feydeau, Le Dindon, ainsi qu’un air de la comédie musicale Un Violon sur le toit, chanté par Linda Sorgini et Martin Larocque. Des grands moments, des artistes inspirés, une continuité temporelle maintenant indéniable!

La soirée sera aussi ponctuée de témoignages-souvenirs livrés par Françoise Faucher, Denise Filiatrault, Edgar Fruitier, Rémy Girard, Andrée Lachapelle, Monique Miller et Arlette Sanders; drôles et émouvants, des secrets risquent d’être dévoilés au grand jour… Enfin, c’est Normand Chouinard qui agira à titre de maître de cérémonie.

Communiqué // Théâtre du Rideau Vert

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *