Nouvelles

Lancement de Grains, la pièce d’Annabel Soutar

À l’occasion du passage de Grains d’Annabel Soutar au Théâtre Outremont, les Éditions Écosociété et Porte Parole vous invitent au lancement de la publication de la pièce Grains, Monsanto contre Schmeiser, le jeudi 17 avril 2014 au Théâtre Outremont.

Grains raconte le célèbre procès intenté par la multinationale Monsanto contre un cultivateur de la Saskatchewan. En 1998, le géant des produits chimiques et des biotechnologies accuse Percy Schmeiser d’avoir violé son brevet sur une semence de colza génétiquement modifié: le canola Roundup Ready. Schmeiser prétendait que les graines étaient arrivées dans son champ par contamination aérienne. L’histoire de sa longue résistance — et de sa défaite en Cour suprême du Canada — a fait le tour du monde.

Dans cette pièce de théâtre documentaire, genre dont elle s’est fait une spécialité, l’auteure entremêle la transcription du procès et ses propres entretiens avec Schmeiser, des avocats, des cultivateurs, des industriels, des chercheurs, des fonctionnaires et des militants. «Les mots sont comme des empreintes digitales», nous dit le personnage de l’auteure dans Grains. Loin de tout manichéisme, elle met en scène son enquête, ses doutes quant aux véritables mobiles de l’accusé ainsi que son questionnement sur la possibilité de breveter et de privatiser le vivant. 

Grains, créé en français à la Licorne à l’automne 2012, revient sur les planches à Montréal à compter du 17 avril 2014 au Théâtre Outremont. La version originale anglaise, Seeds, qui a fait salle comble au Centaur l’automne dernier, poursuivra en même temps sa tournée au Québec et au Canada anglais.

Seeds, la version originale de Grains, a reçu le Prix de l’Association québécoise des critiques de théâtre (ACQT) en 2005.

Annabel Soutar est dramaturge et directrice artistique de Porte Parole, qui cherche à susciter le dialogue sur des enjeux politiques par l’entremise du théâtre. Ses créations incluent Sexy béton (sur les travaux publics au Québec), 2000 questions (sur la spéculation boursière) et Import/export (sur nos rapports économiques avec la Chine). Elle vit à Montréal. 

Grains. Monsanto contre Schmeiser d’Annabel Soutar, dans une traduction de Fanny Britt, est en librairie depuis le 2 avril.

Communiqué de presse // Éditions Écosociété


Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *