Nouvelles

Le Théâtre du Rideau Vert en 2014-2015

Parmi les six spectacles proposés au Théâtre du Rideau Vert pour la prochaine saison, on pourra apprécier la vitalité de la création québécoise, revisiter un classique, rire aux éclats avec la traditionnelle revue de l’année, ou encore découvrir une adaptation inédite au théâtre d’un film qui a su émouvoir le grand public!

Du 16 septembre au 11 octobre 2014

Le prince des jouisseurs

Une pièce de Gabriel Sabourin, mise en scène par Normand Chouinard

Avec Alain Zouvi, Frédéric Desager, Marie-Pier Labrecque, Hélène Mercier, Jonathan Michaud, Geneviève Rioux, Gabriel Sabourin.

Georges Feydeau, maître incontesté du vaudeville, aurait bien besoin de rire en ce moment : sa mémoire flanche, son ex-femme débarque sans prévenir, son fils banquier est perturbé et sa femme de chambre ne répond pas à ses avances! Prisonnier de la page blanche,  il fait appel au copiste Sicard afin de l’aider à terminer sa dernière œuvre, déjà promise au directeur du théâtre. Mais comment écrire lorsqu’il est constamment pris dans le tourbillon et les péripéties des personnages qui peuplent ses journées? Son esprit, déjà hanté par la maladie, entremêle sa vie et son œuvre et l’on ne distingue plus la réalité de la fiction. Qu’importe! Noctambule invétéré, Feydeau est d’abord et avant tout un grand jouisseur insolent et sympathique, qui nous invite à le rejoindre dans le spectacle de sa vie avant que le rideau ne tombe définitivement.

Du 24 octobre au 6 novembre 2014

La déprime

Une pièce de Denis Bouchard, Rémy Girard, Raymond Legault et Julie Vincent, mise en scène par Denis Bouchard

Avec Anne-Élisabeth Bossé, Pascale Desrochers, Bernard Fortin et Éric Paulhus

Bienvenue à la gare d’autobus de Montréal, lieu de tous les possibles. Vous y ferez la rencontre des guichetiers Fred et Sylvie, témoins de la vie des 45 personnages pittoresques qui arrivent au terminus. Il y a le jeune Paul-Edmond Gagnon qui vient de rater son autobus et doit se marier à Arvida aujourd’hui, Louëlla la chauffeuse de taxi à l’esprit vif, Christiane l’étudiante timide, Adèle la danseuse et Réjean le fan de Mini Loto sans oublier tous les enfants que madame Lemieux est priée de venir récupérer au guichet. Nous sommes en 1983 et nous allons passer 24 heures dans la vie d’un terminus. Vous aurez la chance d’apprécier la virtuosité des acteurs qui incarneront tous ces caractères évoquant la variété humaine, du ridicule au tendre. La vie est souvent déprimante… Vaut mieux en rire!

du 25 novembre au 20 décembre 2014

2014 revue et corrigée

Textes collectifs d’auteurs, mis en scène par Alain Zouvi

Avec Suzanne Champagne, Véronique Claveau, Martin Héroux, Benoit Paquette, France Parent et Marc St-Martin.

La tradition la plus attendue du temps des Fêtes célèbre ses dix ans!  Dix bougies sur le gâteau de la Revue, c’est surtout une preuve tangible que notre public, année après année, apprécie un humour incisif et débridé. Notre équipe d’auteurs est à l’œuvre toute l’année durant, scrutant dans les manchettes les frasques de nos politiciens et les déboires de nos vedettes, pour vous offrir le panorama humoristique d’une année riche en rebondissements. Après une décennie de rendez-vous sur notre scène, nos fidèles et talentueux interprètes sont toujours en pleine forme pour vous éblouir avec ce véritable marathon humoristique. La Revue demeure un feu roulant où s’enchaînent avec vitesse et précision les numéros, sketches, vidéos, chansons  et imitations, pour votre plus grand plaisir!

Du 3 au 28 février 2015

Le Misanthrope

Une pièce de Molière, mise en scène par Michel Monty

Avec Bénédicte Décary, François Papineau, Luc Bourgeois, Catherine de Léan, Stéphane Jacques, Frédéric Pierre, Mathieu Richard, David Savard et Isabelle Vincent.

Alceste, dit le misanthrope, exige une sincérité absolue de ses amis et dénonce l’hypocrisie et la méchanceté des hommes. Ce qui serait habituellement une grande vertu devient, par son excès, un terrible défaut, surtout dans une société où tout ne fonctionne que par la flatterie et Alceste se retrouve souvent dans l’embarras en raison de ses vives réactions. Contre sa raison, il a jeté son dévolu sur la belle Célimène, une jeune veuve coquette et médisante, qui incarne précisément tout ce qu’Alceste déteste des gens. Elle se plaît à entretenir la flamme de plusieurs jeunes prétendants, faire des portraits peu flatteurs de courtisans et excelle dans les discours et l’ironie. Aveuglé par la jalousie qui rend sa noblesse de caractère ridicule, Alceste espère que son amour convaincra Célimène de tout quitter pour le suivre dans sa réclusion.

Du 24 mars au 18 avril 2015

Intouchables

d’après le film d’Éric Toledano et Olivier Nakache, adaptation Emmanuel Reichenbach.

Mise en scène et collaboration à l’adaptation de René Richard Cyr

Avec Antoine Bertrand, Luc Guérin, Éveline Gélinas, Michelle Labonté, Frédéric Paquet (distributon à compléter)

À la suite d’un grave accident de parapente, le richissime et sophistiqué Philippe devient tétraplégique et par conséquent, dépendant des autres pour accomplir tous les gestes du quotidien. Fatigué du regard de pitié de ses infirmiers habituels, il est agréablement surpris lorsque débarque en entrevue le jeune Louis, bum insolent, sans qualifications pour l’emploi et voulant au plus vite retourner chez lui pour attendre son chèque d’aide sociale. Son regard sans concession et son irrévérence en font le compagnon parfait pour Philippe, qui souhaite demeurer maître de son destin et digne malgré les circonstances. Intouchables est la rencontre improbable de ces deux hommes que deux classes sociales éloignent, mais que l’intelligence rapproche. Exposant leurs failles envers l’amour et leur famille, ils feront naître une complicité qui leur donnera la force de se dépasser et ils s’apprivoiseront finalement pour former un duo irrésistible.

Du 12 mai au 6 juin 2015

Le repas des fauves

Une pièce de Vahé Katcha, mise en scène par Denise Filiatrault (adaptation de Julien Sibre)

Avec Frédéric Desager, Marie-Pier Labrecque, Marc Béland, Jean-François Casabonne, Patrice Coquereau, François-Xavier Dufour, Sophie Faucher et Benoît McGinnis.

Nous sommes dans une ville de la banlieue parisienne sous l’Occupation. Alors que sept amis sont réunis afin de célébrer l’anniversaire de Sophie, la femme de Victor, la fête est abruptement interrompue par des coups de feu dans la rue : deux soldats allemands sont abattus. Le commandant Kaubach fait irruption dans l’appartement et exige deux otages, qu’il amènera avec lui pour suppléer aux résistants en fuite. Les convives disposent de deux heures pour les choisir parmi eux… S’engage alors un affrontement sournois entre les convives où la vie et les choix de chacun seront jugés implacablement par les autres, plaçant le spectateur au centre du dilemme qui déchire les personnages. En effet, comment choisir ceux qui seront tués?  Trahison, lâcheté, marchandage, séduction, c’est l’instinct de survie qui mène le débat et les masques de la civilisation glissent devant ces gens ordinaires qui tentent de se sortir de ce piège cruel.

Communiqué // Théâtre du Rideau Vert

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *