Nouvelles

Le Théâtre de Quat’sous en 2014-2015

Le Théâtre de Quat’Sous a dévoilé sa programmation 2014-2015. Le public a la chance d’y découvrir des œuvres singulières, qui non seulement offrent un regard différent sur la vie, mais aussi sur le monde qui nous entoure. « J’aime les artistes qui remettent en question les conventions, qui offrent un regard déphasé de la réalité, qui nous plongent dans des univers jusqu’ici inconnus, en tentant de nous faire voir la vie sous un autre angle. », précise Eric Jean, le directeur artistique du Théâtre de Quat’Sous.

Les productions du Quat’Sous

Du 2 au 27 septembre 2014
Opening Night, d’après le film de John Cassavetes

C’est avec une création d’Eric Jean que le Quat’Sous lance sa nouvelle saison. Interprétée par la grande Sylvie Drapeau, une actrice en mal d’amour se voit sombrer après qu’elle eut assisté à la mort d’une jeune groupie. Terrassée par la solitude, elle tente de reprendre le contrôle de sa vie et retrouver sa part de lumière. Audacieusement revisitée par la dramaturge Fanny Britt, cette adaptation théâtrale du film culte de John Cassavetes propose une réflexion multiple sur la création, le vieillissement et l’identité.

Du 27 octobre au 21 novembre 2014
Chaîne de montage

Une coproduction du Carroussel, compagnie de Théâtre

Pour sa deuxième production, le Quat’Sous présente une pièce puissante de l’auteure Suzanne Lebeau, qui raconte la réalité des femmes de Juarez, au Mexique, alors qu’elles travaillent d’arrache-pied dans les maquiladoras, des usines d’assemblage détenues par de grandes compagnies internationales. Depuis 1993, cette ville est l’hôte d’un triste spectacle, alors que les corps de plus de 400 femmes mortes, violées et étranglées sont retrouvés à moitié enfouis dans le sable. Une œuvre bouleversante dont la puissance de l’écriture interroge notre monde.

Du 23 mars au 12 avril 2015
Tout ce qui n’est pas sec

Une coproduction du Théâtre SDF (Sans Domicile Fixe)

Tout ce qui n’est pas sec est le point culminant de la troisième année de résidence du jeune créateur Simon Lacroix. Dans cette comédie fantaisiste et philosophique, il s’amuse à déjouer les conventions en torturant délicatement la banalité du quotidien. Le commun devient ainsi le point de départ d’un parcours décalé, parfois joyeux, parfois lunatique. À travers un cortège de scènes jouissives, il nous plonge dans l’immensité du monde, les profondeurs insondables de l’océan, l’espace lumineux de notre intellect. Une réflexion aquatique dont on ne se sortira pas tout à fait indemne. Ni tout à fait sec.

3 novembre 2014, 8 décembre 2014, 30 mars 2015 et 4 mai 2015
Éveils romanesques

Ici, les premiers frissons amoureux, les passages initiatiques et la découverte des plaisirs charnels sont à l’avant-scène. Le comédien James Hyndman et l’homme de lettres Stéphane Lépine convient les amoureux de la littérature à découvrir de grands classiques littéraires, racontés et commentés.

Les spectacles en accueil

Du 2 au 4 octobre 2014
Carte blanche à David Giguère

Une production d’Audiogram

C’est ensuite le talentueux David Giguère qui rassemble, le temps d’une carte blanche, tous les morceaux du puzzle qui constituent son identité de créateur. Dans une performance entre musique et théâtre, il fera plonger le spectateur dans un monde bien à lui, inspiré de son plus récent album Casablanca.

Du 2 au 17 décembre 2014
Attentat

Une production du Théâtre (mo]

Place à la poésie pour Attentat, un happening où les poèmes québécois sont à l’honneur. Une fête féroce autour de qui nous sommes, de ce qui nous manque, de ce que nous contenons de possibles et d’urgences.

Du 20 au 31 janvier 2015
Auditions ou Me, myself and I

Une production de la compagnie La Fabrik

Plus tard en hiver, les spectateurs s’initient aux rouages de la création théâtrale dans Auditions ou Me, myself and I. Les spectateurs sont invités à assister à une audition fictive pour Richard III de Shakespeare, menée par une metteure en scène dont les névroses finissent par égaler celles du personnage de la pièce.

Du 16 au 27 février 2015
Contractions

Une production de Aquilon Théâtre

La saison se poursuit avec Contractions, une plongée au coeur des dérives du monde de l’entreprise. Dans ce face à face acéré, l’auteur anglais Mike Bartlett dissèque avec une écriture percutante et un humour féroce l’ingérence du monde du travail dans notre vie intime.

Du 27 avril au 8 mai 2015
Le grand cahier

Une production du Groupe Bec-de-Lièvre

Présentée à guichet fermé depuis sa création en 2009, la première production du Groupe Bec-de-Lièvre est proposée pour une ultime reprise au Quat’Sous. Cette adaptation théâtrale du célèbre roman d’Agota Kristof nous révèle des jumeaux d’une candeur troublante, à l’intelligence rusée et inventive, qui tentent de survivre aux affres d’une guerre impitoyable.

Du 19 au 23 mai 2015
Moi, dans les ruines rouges du siècle

Une production des Trois Tristes Tigres

Pour clore la saison, le Quat’Sous propose Moi, dans les ruines rouges du siècle, un spectacle inspiré par la vie de Sasha Samar. Ce succès retentissant auprès de la critique et du public lors de sa création et de sa tournée termine son périple dans la maison de l’avenue des Pins, lieu qui a vu naitre la complicité entre ses deux créateurs, Olivier Kemeid et Sasha Samar, lors de leur première collaboration en 2004 avec le spectacle Les Mains.

En marge de la programmation…

En 2014, le Quat’Sous part en tournée! Un peu partout au Québec, le théâtre part à l’aventure avec Clôture de l’amour, ce superbe face à face entre Christian Bégin et Maude Guérin, un texte de Pascal Rambert mis en scène par Christian Vézina. De plus, la talentueuse distribution de Testament s’envolera outre-Atlantique à l’automne 2014 pour participer au festival de théâtre Una mirada al mundo de Madrid, en Espagne.

Toujours prêt à encourager les projets artistiques singuliers, le Quat’Sous invite Sébastien David, son artiste en résidence, à venir habiter pendant une semaine dans sa salle de répétition. Celui-ci n’a pas le droit de physiquement sortir, de virtuellement s’enfuir sur internet ou d’avoir un contact avec quiconque. Le public sera invité à venir rejoindre Sébastien à la fin de la semaine, en avril, pour découvrir le fruit de cette période d’isolement.

Les activités parallèles, qui sont maintenant des incontournables du Quat’Sous, viennent ponctuer la saison prochaine: Les noctambules, Les Auditions générales, Les Auditions de la diversité, L’heure du conte, Vendredi, c’est grilled-cheese ainsi que Crocmuzik.

Communiqué de presse // Théâtre de Quat’sous

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *