Nouvelles

Le dramaturge flamand Erik Vlaminck en résidence à Montréal

L’Union des écrivaines et des écrivains québécois a le plaisir d’accueillir en résidence d’écriture l’auteur flamand Erik Vlaminck, une figure de proue du milieu littéraire de Flandre. Ce romancier et dramaturge qui cumule près de 40 ans de carrière a été à la tête du Vlaamse Auteursvereniging, l’association des auteurs flamands et il est vice-président du KANTL, l’Académie Royale pour la littérature néerlandaise.

En tant que romancier, Erik Vlaminck s’est rendu célèbre avec son cycle en six tomes sur la vie extraordinaire de gens ordinaires dans la Flandre du 20e siècle. Le grand public a fait sa connaissance en 2008 avec Suikerspin et en 2011 avec Brandlucht. Une nouvelle, Miranda van frituur Miranda, a été tirée de Suikerspin et publiée en 2013.

Comme dramaturge, Vlaminck a travaillé en collaboration avec les plus grandes compagnies de théâtre. Récemment, il a écrit Van de Velde pour Toneelhuis/Olympique Dramatique (Anvers, 2012), Diep in mijn hart pour Tutti Fratelli (Anvers, 2013) et Suikerspin pour Laika (Anvers, 2013). Sa production théâtrale est impressionnante.

Auteur prolifique et polyvalent, Erik Vlaminck se dévoile également dans un billet d’humeur dans la revue Alert Brieven van Dikke Freddy, dans lequel un sans-abri discute avec les grands de ce monde des problèmes auxquels il est confronté.

Erik Vlaminck sera à Montréal jusqu’au 30 septembre. Il compte profiter de son séjour pour donner une couleur et un ancrage québécois à un roman en cours d’écriture et dont le personnage principal, un Flamand, croit être le fils d’un soldat canadien qui se trouvait en Belgique en 1945. Tout comme l’auteur, ce personnage s’envole pour Montréal pour y faire des recherches mais dans son cas, l’objectif n’est pas de donner naissance à une œuvre mais de découvrir l’identité de son père et de faire la lumière sur ses origines.

L’UNEQ lui souhaite le plus agréable et fructueux des séjours au Québec.

Communiqué de presse | Union des écrivaines et des écrivains québécois

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *