Nouvelles

Peroxyde

Vient de paraître aux Éditions Leméac, Peroxyde de Simon Boulerice. Linda Rouleau, une femme dans la cinquantaine qui vient de perdre sa mère, se retrouve seule avec un mari culturiste qui ne la regarde plus et un emploi étriqué à la Caisse populaire. Pour attirer l’attention, elle se fait teindre les cheveux chaque semaine en couleurs toujours plus ahurissantes. Son coloriste, pendant ce temps, devient l’amant d’un homme marié qui fait du culturisme…

Cette double trame nous est racontée par une jeune patineuse artistique au sourire singulier (depuis que la lame de son partenaire de chorégraphie lui a fendu la bouche en une plaie symétrique) dont le rôle se transforme au cours de la pièce : d’abord narratrice, elle devient personnage à part entière. Dans un chassé-croisé plein d’humour, ces échecs successifs mèneront à un nouvel ordre des choses.

Un peu comme dans Pig, où plusieurs histoires parallèles étaient liées par des analogies souterraines ou par des ressorts de l’intrigue, Simon Boulerice campe ici des personnages faussement naïfs qui aspirent à l’autonomie, à la pleine réalisation de leurs rêves, et qui vivent des destinées atypiques à travers lesquelles se révèle leur profonde humanité.

Après une formation éclectique en littérature, en mime et en danse, Simon Boulerice a entrepris une carrière d’auteur et d’interprète. Il a signé des romans – dont Javotte et Jeanne Moreau a le sourire à l’envers –, des contes urbains, de la poésie et du théâtre. Parmi ses pièces, Leméac a publié Pig en février 2014. Peroxyde, qui a été lu lors de Dramaturgies en dialogue en 2012, sera créé au Théâtre La Rubrique, à Jonquière, en septembre 2014.

Communiqué de presse | Leméac

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *