Nouvelles

Les finalistes des Prix littéraires du Gouverneur Général

Le Conseil des arts du Canada a annoncé aujourd’hui la liste des finalistes des Prix littéraires du Gouverneur général de 2014. La liste exhaustive se trouve ci-dessous. Le nom des lauréats sera dévoilé le 18 novembre à 10 h, sur le site http://livresgg.ca/

« Cette année, la liste des œuvres finalistes comprend des romans et poèmes puissants, des livres pour enfants imaginatifs, des traductions habiles, des textes de théâtre percutants  ainsi que des essais instructifs, a déclaré Simon Brault, directeur et chef de la direction du Conseil des arts. Ces livres sont tous remarquables et nous permettent, comme lecteurs et Canadiens, de nous y perdre et de nous y retrouver.»

Finalistes de langue française

Romans et nouvelles

Michael Delisle, (Montréal) – Le feu de mon père (Les Éditions du Boréal)

Alain Farah, (Montréal) – Pourquoi Bologne (Le Quartanier)

Robert Lalonde, (Montréal) – C’est le cœur qui meurt en dernier (Les Éditions du Boréal)

Andrée A. Michaud, (St-Sébastien-de-Frontenac, Qué.) – Bondrée (Éditions Québec Amérique)

Larry Tremblay, (Montréal) – L’orangeraie (Éditions Alto)

Poésie

José Acquelin, (Montréal) – Anarchie de la lumière (les éditions du passage)

Joséphine Bacon, (Montréal) – Un thé dans la toundra / Nipishapui nete mushuat (Mémoire d’encrier)

Paul Chanel Malenfant, (Rimouski, Qué.) – Toujours jamais (Éditions de l’Hexagone)

Georgette LeBlanc, (Pointe-de-l’Église, N.-É.) – Prudent (Les Éditions Perce-Neige)

Julie Stanton, (Québec) – Mémorial pour Geneviève et autres tombeaux (Les Heures bleues)

Théâtre

François Archambault, (Montréal) – Tu te souviendras de moi (Leméac Éditeur)

Simon Boudreault, (Montréal) – As is (tel quel) (Dramaturges Éditeurs)

Carole Fréchette, (Montréal) – Small Talk (Leméac Éditeur / Actes Sud)

Olivier Kemeid, (Montréal) – Moi, dans les ruines rouges du siècle (Leméac Éditeur)

Étienne Lepage, (Montréal) – Histoires pour faire des cauchemars (Dramaturges Éditeurs)

Essais

Catherine Ferland et Dave Corriveau, (Québec) – La Corriveau : de l’histoire à la légende (Les éditions du Septentrion)

Bertrand Gervais, (Montréal) – Un défaut de fabrication (Les Éditions du Boréal)

Nicolas Lévesque et Catherine Mavrikakis, (L’Assomption, Qué. / Montréal) – Ce que dit l’écorce (Éditions Nota bene)

Gabriel Nadeau-Dubois, (Montréal) – Tenir tête (Lux Éditeur)

Jean-Jacques Pelletier, (Lévis, Qué.) – Questions d’écriture : réponses à des lecteurs (Éditions Hurtubise)

Littérature jeunesse – texte

Linda Amyot, (St-Charles-Borromée, Qué.) – Le jardin d’Amsterdam (Leméac Éditeur)

India Desjardins, (Montréal) – Le Noël de Marguerite (Les Éditions de la Pastèque)

Patrick Isabelle, (Montréal) – Eux (Leméac Éditeur)

Jean-François Sénéchal, (Saint-Lambert, Qué.) – Feu (Leméac Éditeur)

Mélanie Tellier, (Montréal) – Fiona (Marchand de feuilles)

Littérature jeunesse – illustrations

Pascal Blanchet, (Trois-Rivières, Qué.) – Le Noël de Marguerite, texte de India Desjardins (Les Éditions de la Pastèque)

Marianne Dubuc, (Montréal) – Le lion et l’oiseau, texte de Marianne Dubuc (Les Éditions de la Pastèque)

Manon Gauthier, (Montréal) –  Grand-mère, elle et moi…, texte de Yves Nadon (Éditions Les 400 coups)

Isabelle Malenfant, (Montréal) – Pablo trouve un trésor, texte de Andrée Poulin (Éditions Les 400 coups)

Pierre Pratt, (Montréal) – Gustave, texte de Rémy Simard (Les Éditions de la Pastèque)

Traduction (de l’anglais au français)

Éric Fontaine, (Montréal) – Les Blondes (Éditions Alto)- Traduction française de The Blondes, par Emily Schultz (Doubleday Canada)

Hervé Juste, (Montréal) – Poisson d’avril (Les Éditions du Boréal)- Traduction française de April Fool’s Day, par Josip Novakovich (HarperCollins Publishers)

Daniel Poliquin, (Ottawa) – L’Indien malcommode : un portrait inattendu des Autochtones d’Amérique du Nord (Les Éditions du Boréal)- Traduction française de The Inconvenient Indian: A Curious Account of Native People in North America, par Thomas King (Doubleday Canada)

Lori Saint-Martin et Paul Gagné, (Montréal) – La femme Hokusai (Éditions Québec Amérique)- Traduction française de The Ghost Brush, par Katherine Govier (HarperCollins Publishers)

Lori Saint-Martin et Paul Gagné, (Montréal) – Une brève histoire des Indiens au Canada (Les Éditions du Boréal)- Traduction française de A Short History of Indians in Canada, par Thomas King (HarperCollins Publishers)

Finalistes de langue anglaise

Romans et nouvelles

Michael Crummey, (St. John’s)Sweetland (Doubleday Canada)

Bill Gaston, (Victoria) – Juliet Was a Surprise (Hamish Hamilton, an imprint of Penguin Canada)

Claire Holden Rothman, (Westmount, Qué.) – My October (Penguin Canada)

Thomas King, (Guelph, Ont.) – The Back of the Turtle (HarperCollins Publishers)

Joan Thomas, (Winnipeg) – The Opening Sky (McClelland & Stewart)

Poésie

Sadiqa de Meijer, (Kingston) – Leaving Howe Island (Oolichan Books)

Julie Joosten, (Toronto) – Light Light (BookThug)

Christopher Levenson, (Vancouver) – Night Vision (Quattro Books)

Garth Martens, (Victoria) – Prologue for the Age of Consequence (House of Anansi Press)

Arleen Paré, (Victoria) – Lake of Two Mountains (Brick Books)

Théâtre

Rick Chafe, (Winnipeg) – The Secret Mask (Playwrights Canada Press)

Sean Dixon, (Toronto) – A God in Need of Help (Coach House Books)

Janet Munsil, (Victoria) – That Elusive Spark (Playwrights Canada Press)

Jordan Tannahill, (Toronto) – Age of Minority: Three Solo Plays (Playwrights Canada Press)

Essais

Michael Harris, (Toronto) – The End of Absence: Reclaiming What We’ve Lost in a World of Constant Connection (HarperCollins Publishers)

Arno Kopecky, (Squamish, C.-B.) – The Oil Man and the Sea: Navigating the Northern Gateway (Douglas & McIntyre)

Edmund Metatawabin avec Alexandra Shimo, (Fort Albany, Ont. /Toronto) – Up Ghost River: A Chief’s Journey through the Turbulent Waters of Native History (Alfred A. Knopf Canada, a division of Random House of Canada)

Maria Mutch, (North Kingstown, Rhode Island) – Know the Night: A Memoir of Survival in the Small Hours (Alfred A. Knopf Canada, a division of Random House of Canada)

Littérature jeunesse – texte

Jonathan Auxier, (Pittsburgh, Penn.) – The Night Gardener  (Penguin Canada)

Lesley Choyce, (East Laurencetown, N.-É.) – Jeremy Stone (Red Deer Press)

Rachel et Sean Qitsualik-TinsleySkraelings (Inhabit Media Inc.)

Raziel Reid, (Vancouver) – When Everything Feels like the Movies (Arsenal Pulp Press)

Mariko Tamaki, (Oakland, Calif.) – This One Summer (Groundwood Books/House of Anansi Press)

Littérature jeunesse – illustrations

Marie-Louise Gay, (Montréal) – Any Questions?, texte de Marie-Louise Gay (Groundwood Books/House of Anansi Press)

Qin Leng, (Toronto) – Hana Hashimoto, Sixth Violin, texte de Chieri Uegaki (Kids Can Press)

Renata Liwska, (Calgary) – Once Upon a Memory, texte de Nina Laden (Little, Brown and Company)

Julie Morstad, (Vancouver) – Julia, Child, texte de Kyo Maclear (Tundra Books)

Jillian Tamaki, (Brooklyn, N.Y.) – This One Summer, texte de Mariko Tamaki (Groundwood Books/House of Anansi Press)

Traduction (du français à l’anglais)

Peter Feldstein, (Montréal) – Paul-Émile Borduas : A Critical Biography (McGill-Queen’s University Press) – Traduction anglaise de Paul-Émile Borduas (1905-1960) : biographie critique et analyse de l’œuvre, par François-Marc Gagnon (Éditions Fides)

Sheila Fischman, (Montréal) – Wonder (McClelland & Stewart) – Traduction anglaise de Les larmes de saint Laurent, par Dominique Fortier (Éditions Alto)

Linda Gaboriau, (Montréal) – Christina, The Girl King (Talonbooks) – Traduction anglaise de Christine, la reine-garçon, par Michel Marc Bouchard (Leméac Éditeur)

Maureen Labonté, (Montréal) – And Slowly Beauty (Talonbooks) – Traduction anglaise de Lentement la beauté, par Michel Nadeau avec Marie-Josée Bastien, Lorraine Côté, Hugues Frenette, Pierre-François Legendre, Véronika Makdissi-Warren, et Jack Robitaille (Les éditions de L’instant même)

Rhonda Mullins, (Montréal) – Guyana (Coach House Books)- Traduction anglaise de Guyana par Élise Turcotte (Leméac Éditeur)

Communiqué de presse | Conseil des arts du Canada

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *