Nouvelles

Appels entrants illimités de David Paquet

Trois jeunes, éclatants et fragiles, partagent un appartement et tentent de donner un sens au chaos dans lequel ils évoluent. L’extérieur les presse frénétiquement de consommer, de se fondre dans le moule, de prendre position, alors qu’ils pleurent, se cachent sous des déguisements, cherchent l’amour. Chassé-croisé de situations cocasses où le réalisme se dissout dans la magie, dans l’improbable et dans le déconstruit.

David Paquet s’adresse de nouveau aux adolescents avec un mélange d’humour corrosif et de surréalisme tendre qui n’appartient qu’à lui. Comment s’ouvrir au monde tout en préservant son intimité ? Devant le bourdonnement ambiant, comment faire le tri dans son propre désordre ? Les personnages sont maladroits, un peu décalés, et se débattent dans ce que le metteur en scène a qualifié de « comédie existentielle joyeusement baroque », où les frigos parlent et où les chats explosent !

David Paquet

Diplômé du programme d’écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada depuis 2006, David Paquet a déjà reçu des prix prestigieux, et ses textes, traduits en plusieurs langues, ont été joués au Canada, en Europe et au Mexique. Porc-épic, sa toute première pièce, a mérité en 2010 le prix Michel Tremblay et le Prix littéraire du Gouverneur général du Canada en théâtre francophone. 2 h 14, publiée par Leméac / Actes Sud-Papiers, lui a pour sa part valu de remporter le prix « Le théâtre jeune public et la relève » 2008 (Québec) ainsi que le Prix de la pièce de théâtre contemporain pour le jeune public 2013 et le prix Sony-Labou- Tansi des lycéens 2014 (France). Outre l’écriture dramatique, David Paquet touche au slam, au conte, à la poésie, à la prose et au spoken word. Créée en 2013 à La Licorne par la compagnie de théâtre Le Clou, Appels entrants illimités a déjà tourné au Québec et en France. Soixante-dix représentations des deux côtés de l’Atlantique sont prévues de janvier à mai 2015, et d’autres dates sont à venir pour 2016.

Communiqué de presse // Éditions Leméac

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *