Nouvelles

Le Carrefour international de théâtre dévoile l’ensemble de sa programmation

C’est aujourd’hui que le Carrefour international de théâtre dévoilait l’ensemble de sa programmation. On savait déjà que tauberbach, d’Alain Platel, serait l’un des spectacles incontournables du festival ; qu’il y aurait une place de choix pour Hiéroglyphes, spectacle qui célèbre les 20 ans d’Entr’actes ; qu’on accueillerait un créateur chéri du Portugal, Tiago Rodrigues et son Par cœur (By Heart) ; que la Ville de Québec a accordé le mandat au festival de créer un nouveau Où tu vas quand tu dors en marchant…? La programmation du 16e Carrefour s’inscrit dans la continuité de ces heureuses annonces et promet des moments fabuleux, des émotions fortes et des rencontres mémorables.

A Game of You
Ontroerend Goed (Gand)
A Game of You c’est un jeu, une promenade à travers un labyrinthe, une pièce dont vous êtes le héros. Conçue pour une personne à la fois, l’expérience place le spectateur face à son reflet dans le miroir, et ce qu’il voit n’est pas forcément ce que voient les autres… En dire davantage nuirait au plaisir ! Les 22, 23, 24, 25, 26 et 27 mai, à Méduse, Studio Multi. En français

Attentat, cabaret poétique
Gabrielle et Véronique Côté (Québec)
Elles ont convié une trentaine de poètes, puis elles ont tricoté leurs mots les uns aux autres pour en faire un grand patchwork du territoire québécois. Les mots des anciens tissés à ceux des nouveaux, portés par des interprètes inspirés, font naître un moment de grande beauté, de ceux qui donnent envie de vivre plus fort… Les 22, 23 et 24 mai, à la Caserne Dalhousie.

Par Cœur (By Heart)
Tiago Rodrigues (Lisbonne)
Il avait l’habitude d’apporter régulièrement à sa grand-mère, passionnée de lecture, des caisses de livres, qu’elle lisait avidement. À 93 ans, elle lui a demandé de choisir un dernier livre qu’elle pourrait apprendre par cœur : elle était en train de perdre la vue. Dix volontaires parmi les spectateurs participent à ce vibrant hommage à la littérature, à la mémoire et à la résistance. Les 25, 26 et 27 mai, au Théâtre Périscope. En français. Ce spectacle est présenté en collaboration avec le Festival TransAmériques.

Hiéroglyphes
Entr’actes/Jean-François Lessard (Québec)
« […] Même si je savais que je devrais travailler avec quelqu’un ayant un handicap, j’ai accepté, d’autant plus que je suis médecin… en plus d’être écrivain. Mais je me doutais bien que je ne me situerais pas dans le monde de la maladie. Il faut faire la différence, et elle est énorme, entre maladie et handicap. C’est ainsi que j’ai connu Dale… Je me suis inspiré du texte qu’il avait composé, jusqu’à former avec lui une suite de textes. C’était pour être touché, ému, que j’avais d’abord accepté. Je n’ai pas été déçu. » (extrait d’un texte de Jean Désy) Ils sont neuf duos comme celui-ci, composés d’un participant d’Entr’actes et d’un auteur. On pourra les entendre et les voir, ensemble, un soir seulement ! Le 27 mai, au Grand Théâtre de Québec, salle Octave-Crémazie.

Boom
Rick Miller (Toronto)
Après Bigger than Jesus (2007) et Vendu (2012), Rick Miller revient au festival avec un troisième « one-man show ». Cette fois-ci, Miller, incroyable bête de scène, raconte, chante, danse, personnifie, en s’appuyant sur de nombreuses vidéos d’archives, pour incarner toute la fulgurance de cette époque charnière qu’on a nommée le baby boom. Les 28, 29 et 30 mai, à la Caserne Dalhousie. En français et en anglais avec surtitres français.

Séjour
Daniel Danis et Alexandre Fecteau (Québec)
Quand le processus de création du spectacle devient le spectacle lui-même… Chaque séance sera différente de la précédente, puisque le travail évolue sans cesse. Les spectateurs seront invités à participer aux discussions qui font partie intrinsèque des répétitions. Une proposition qui ne ressemble à aucune autre… Les 28, 29, 30 et 31 mai, 2, 3, 4, 5 et 6 juin à 14 h + les 2 et 3 juin à 19 h à Méduse, Studio Multi. Captation et diffusion radiophonique le dimanche 7 juin à 13 h à Méduse et sur les ondes de CKRL 89,1 FM.

Murmures des murs
De Victoria Thierrée-Chaplin avec Aurélia Thierrée (Paris)
Elle doit déménager. Elle emballe, déballe, disparaît, réapparaît, faisant raconter aux murs leur histoire, leurs histoires. À la fois mime, danseuse, acrobate, marionnettiste, illusionniste, elle est le fil de ces récits sans paroles. Un spectacle « tissé de l’étoffe des rêves » dont les incroyables prouesses laissent médusés, attendris et ravis… Un spectacle « bonheur », pour tous publics dès 8 ans. Les 29, 30 et 31 mai, au Théâtre de la Bordée.

My Dinner with André
Damiaan De Schrijver et Peter Van Den Eede (Anvers)
D’après le scénario du film éponyme de Louis Malle
André et Wally se retrouvent dans un restaurant pour parler de la vie et du théâtre, enchaînant plats et débats… Avec eux, sur scène, des chefs cuisiniers réputés (Thania Goyette et Louis Bouchard Trudeau du Pied Bleu, François Blais du Bistro B et Jean Soulard, chef, auteur et animateur, anciennement du Château Frontenac) leur concoctent en direct un repas gastronomique. Ce magistral numéro de clowns gourmets est un véritable bonheur pour l’esprit et les sens. Les 1er, 2 et 4 juin, au Théâtre Périscope.

Oxygène
Christian Lapointe (spectacle créé à Montréal)
Avec Oxygène, le dramaturge russe Ivan Viripaev perce notre époque asphyxiée. Sous une grande tente, de style réception nuptiale, les deux comédiens s’engagent dans une joute verbale, qui prend la forme de dix contre-commandements vindicatifs et drôles, scandés sur fond de musique techno. La mise en scène de Christian Lapointe a mérité le Prix 2014 de la meilleure production (Montréal) de l’Association québécoise des critiques de théâtre. Les 2, 3 et 4 juin, à la Caserne Dalhousie.

tauberbach
Alain Platel (Gand/Munich)
Après iets op Bach (1999), Allemal Indiaan (2001) et Gardenia (2011), le Carrefour accueille tauberbach, qui traite d’une question essentielle : comment (sur)vivre avec dignité dans des conditions quasi-impossibles ? Parti d’un documentaire sur la survie dans un dépotoir, Alain Platel a demandé aux artistes de danser la beauté sur une musique qui donne au spectacle son titre révélateur : Bach chanté par des sourds. Un spectacle d’une touchante humanité. Le 3 juin, au Grand Théâtre de Québec, salle Louis-Fréchette. Ce spectacle est présenté en collaboration avec le Festival TransAmériques.

Trois
Mani Soleymanlou (Montréal)
Véritable manifeste théâtral à la fois touchant et provocateur, Trois est une trilogie composée de : Un, monologue autobiographique où l’auteur s’interroge sur ses origines iraniennes ; Deux, dialogue entre deux amis à propos de Un, où Manu doit reprendre le rôle de Mani ; Trois, parole collective, portée par une cinquantaine d’interprètes montréalais(es) d’origines diverses. Le spectacle est une exploration jubilatoire de l’identité, une prise (ou une non-prise) de position sur le nous québécois, ses origines et sa diversité. Les 5, 6 et 7 juin, au Théâtre de la Bordée.

Où tu vas quand tu dors en marchant…?
Doyon-Rivest / Les Écornifleuses / Alexandre Fecteau / Pierre Robitaille, assisté de Vano Hotton / Théâtre Rude Ingénierie et L’Orchestre d’hommes-orchestres / Sous la coordination artistique de Frédéric Dubois. Cet événement théâtral n’a plus besoin de présentation. Depuis 2009, ce grand spectacle en cinq tableaux, conçus pour les lieux où ils sont présentés et à travers lesquels déambulent librement les spectateurs, ne cesse de ravir les yeux et les âmes. Qu’ils choisissent de regarder ou d’interagir avec les comédiens, les gens passent d’un tableau à un autre avec un plaisir manifeste. Nouveau tracé : une occasion de redécouvrir le Vieux-Québec. Beau temps, mauvais temps. Les jeudis, vendredis et samedis, du 21 mai au 6 juin, entre 21 h et 23 h en continu. Événement gratuit présenté par la Ville de Québec en collaboration avec Parcs Canada.

Communiqué de presse | Carrefour international de théâtre

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *