Nouvelles

Deux nouveautés chez Prise de parole

Deux textes de théâtre viennent de paraître chez Prise de parole : L’amour incurable de Louis-Dominique Lavigne et La fille d’argile de Michel Ouellette.

L’amour incurable

Un veuf, attristé par le décès de sa femme, joue aux cartes avec ses trois fils. À la fin de la soirée, il leur impose un jeu grave, auquel il les contraint, sinon il se laissera mourir : de lui ramener, au terme d’un an et un jour, un improbable objet, le plus petit chien possible. À celui qui réussira l’exploit, il promet la ferme en héritage. Au terme de leurs aventures, les trois fils auront obtenu bien plus que les clés de la ferme ; ils auront appris à se débrouiller, à vivre, à aimer. Inspiré d’un conte du Saguenay, L’amour incurable propose une chose rare au théâtre, un conte pour les grands.

Comédien, animateur, scénariste, dramaturge et metteur en scène, LOUIS-DOMINIQUE LAVIGNE a écrit plus d’une trentaine de pièces qui s’adressent tant aux enfants qu’aux adolescents et aux adultes. Il a été membre fondateur de plusieurs compagnies de théâtre. En 1992, il a reçu le prix du Gouverneur général pour sa pièce Les Petits Orteils, publiée chez VLB éditeur.
 

La fille d’argile

Lili, jeune fille habillée en punk, se réfugie dans l’atelier de son père. Elle est couverte de sang et tremble à l’idée qu’elle vient peut-être de tuer un inconnu pour plaire à ses amis. Trois heures du matin. Ken, un homme d’affaires peu scrupuleux, pénètre à son tour dans l’atelier. Il entend un bruit, voit sa fille et remarque le piètre état dans lequel elle se trouve. Fille et père s’affronteront dans un huis-clos intense. Lili, l’ado rebelle, cherchera à échapper à sa peur en se révoltant contre son père. Pour Ken, ce sera l’occasion de prendre la place qu’il n’a jamais su occuper dans le cœur de sa fille. Pièce pour adolescents, La fille d’argile propose un voyage sans fard au cœur de la complexité de l’âge adolescent.

MICHEL OUELLETTE a écrit plus de quarante pièces de théâtre, deux romans, un récit poétique et trois livres pour enfant. Ses pièces lui ont valu le prix Michel-Tremblay (La guerre au ventre), le prix du Gouverneur général (French Town) et le prix Trillium (Le testament du couturier).

Communiqué de presse | Prise de parole

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.