Nouvelles

Nouvelle traduction de Macbeth par Paul Lefebvre

Vient de paraître chez Dramaturges Éditeurs : La Tragédie de Macbeth, de William Shakespeare, dans une traduction de Paul Lefebvre.

L’Écosse est sur le point de s’effondrer. Le pays, déjà aux prises avec une rébellion, fait face à une invasion par la Norvège. Mais un seigneur écossais, Macbeth, par sa bravoure et sa violence, sauve la situation sur le champ de bataille. Lui apparaissent alors les Sœurs du Destin, qui ont pris l’aspect de sorcières : elles lui prédisent qu’il sera roi. Encouragé par sa femme qui fait appel aux Esprits du Mal, Macbeth assassine secrètement le souverain. On lui confie la couronne. Mais il doit alors tuer son meilleur ami, qui le soupçonne d’avoir tué le vieux roi. Puis il doit tuer ceux qui le soupçonnent d’avoir tué son meilleur ami. Étouffant la vérité à coup de meurtres, Macbeth et sa femme se retrouvent entraînés dans une terrifiante spirale de sang et de folie.

« Je me suis tellement avancé dans le sang / Que si je voulais arrêter de m’embourber dedans, / Revenir serait aussi pénible que continuer. »

Dans une traduction pour aujourd’hui, la plus grande œuvre jamais écrite sur les rapports entre le mal et le pouvoir.

Paul Lefebvre

Paul Lefebvre, qui travaille comme conseiller dramaturgique au Centre des auteurs dramatiques, est aussi traducteur et professeur de théâtre. Auparavant, il a été en poste au Théâtre français du Centre national des Arts, à Ottawa, où il a œuvré auprès de Denis Marleau et où il a fondé la biennale Zones théâtrales. Précédemment, il avait été directeur littéraire au Théâtre Denise-Pelletier à Montréal et codirecteur artistique du Théâtre Teesri Duniya. À ce jour, il a traduit dix-neuf pièces dont Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams, Danser à Lughnasa de Brian Friel, Unity, mil neuf cent dix-huit de Kevin Kerr, La Baronne et la Truie de Michael Mackenzie, Lulu de Frank Wedekind et Bhopal de Rahul Varma. Il a reçu de la France les insignes de Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.

Communiqué de presse | Dramatuges Éditeurs

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *