Nouvelles

Espace Libre dévoile sa saison 2015-2016

Pour sa toute première saison à la direction artistique d’Espace Libre, Geoffrey Gaquère a choisi sept spectacles qui s’ajoutent aux quatre productions proposées par les directeurs des compagnies résidentes : Daniel Brière et Alexis Martin pour le Nouveau théâtre expérimental (NTE) et Jean Asselin, Réal Bossé et Sylvie Moreau pour OMNIBUS le corps du théâtre.

Lors de cette première année, en plus de poursuivre la mission d’Espace Libre qui est notamment de repousser les limites du médium théâtral, Geoffrey Gaquère désire faire de ce théâtre un véritable espace libre pour la création et un lieu ouvert sur son quartier.

Du 8 septembre au 2 octobre 2015 : Septembre, Nouveau Théâtre Expérimental. Evelyne de la Chenelière relate l’histoire d’une mère qui s’abandonne à une rêverie ambivalente en contemplant une cour de récréation et les jeux rituels des enfants.

Du 6 au 24 octobre 2015 : Bibish de Kinshasa, des Productions Hôtel-Motel, est une chronique autobiographique commentée de la journaliste et écrivaine congolaise, Marie-Louise Bibish Mumbu, tirée à même son roman Samantha à Kinshasa.

Du 28 octobre au 14 novembre 2015 : Spécialités féminines d’OMNIBUS, où les interprètes sont également créatrices, abordent le délicat sujet du « mystère féminin ».

Du 18 novembre au 5 décembre 2015 : Table rase, du Collectif Chiennes et de Brigitte Poupart, raconte un party de filles extrême où la vie et la mort sont conviées.

Du 10 au 19 décembre 2015, La LNI s’attaque aux classiquesThéâtre de la LNI

Du 12 au 30 janvier 2016 : La vague parfaite, par le Théâtre du Futur, un théâtre opératique dont le décor est un camp de surf peuplé de douchebags narcissiques pour qui l’avenir écologique de la planète compte moins que l’avancement de leur bronzage.

Du 3 au 10 février 2016 : Like Mother, Like Daughter / Telle mère, telle fille, du Why Not Theatre de Toronto, nous mène à la découverte de la communauté juive d’aujourd’hui et de la relation mère-fille, dans son universalité.

Du 23 février au 19 mars 2016 : Animaux, par le Nouveau Théâtre Expérimental, met en scène de vrais animaux et deux spécimens acteurs pour réfléchir aux questions suivantes : qu’est-ce qui fait de nous des êtres humains et où est le point de partage qui nous fait quitter l’animalité ?

Du 10 au 19 mars 2016 : Native Girl Syndrome, Lara Kramer Danse, une incursion dans la réalité underground des femmes autochtones itinérantes.

Du 5 au 30 avril 2016 : Plywood, OMNIBUS le corps du théâtre. Pilotée par Réal Bossé, une œuvre autour de trois feuilles de contreplaqué, interprétée par des jeunes acteurs, qui brossera un tableau des désirs, des idéaux et des travers propres à la jeunesse.

Du 11 au 21 mai 2016 : Pôle Sud, documentaires scéniques, le premier « Spectacle de quartier » d’Espace Libre, Anaïs Barbeau-Lavalette et Émile Proulx-Cloutier poursuivent la démarche amorcée dans le spectacle Vrais mondes présenté en mai 2014 à la Cinquième Salle, mais, cette fois-ci, avec des résidents issus du quartier d’Espace Libre.

Communiqué de presse | Espace Libre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *