Nouvelles

Zones Théâtrales : Un road trip théâtral à travers l’Amérique

La 6e édition de la biennale Zones Théâtrales (ZT), qui se tiendra du 14 au 19 septembre 2015, nous emmène faire un road trip théâtral qui célèbre le théâtre francophone comme véhicule de nos rêves et aspirations, l’Amérique comme territoire poétique et le cirque comme métaphore de la vie.

Qu’il provienne de l’Ouest canadien, de l’Ontario, du Québec ou de l’Acadie, le théâtre proposé dans cette édition « est authentique, provocateur, ludique et engagé, cherchant à maintenir ce fragile dialogue entre nos rêves et la réalité. Aujourd’hui, alors que l’Amérique est en déroute, le passé et le présent s’entrechoquent pour tenter d’éclairer l’avenir », affirme René Cormier, directeur artistique de la biennale. Le théâtre auquel les ZT 2015 vous convient agit en ce sens.

Au programme de cet événement qui constitue un temps de rencontre et un lieu de rayonnement incontournable pour le théâtre professionnel des communautés francophones canadiennes et des régions du Québec figurent neuf productions dont six nouvelles créations et sept œuvres en développement. Des rencontres professionnelles ainsi que des remises de prix, des activités de célébration et des fins de soirées enlevantes sont aussi au menu de ce périple théâtral prometteur qui propose une incursion dans l’univers du cirque.

Une saga familiale, Americandream.ca : Malaises et Pax Americana, ouvre les ZT15 les lundi 14 et mardi 15 septembre à 19 h au Studio du CNA. Claude Guilmain questionne notre fascination pour le rêve américain et ses conséquences sur notre rapport au monde. Une création du Théâtre la Tangente (Toronto).

Un neurinome sur une balançoire d’Alain Doom, créé par le Théâtre du Nouvel-Ontario (Sudbury) avec l’appui de la compagnie L’Atelier (Ottawa) et de la chaire de recherche sur la francophonie canadienne (pratiques culturelles) de l’Université d’Ottawa, prend l’affiche les mardi 15 et mercredi 16 septembre à 19 h à la Salle académique de l’Université d’Ottawa. Chaleureusement accueilli aux ZT13, ce premier texte dramatique est un voyage au bout de soi-même.

Les Trois Mousquetaires Plomberie, une création de Satellite Théâtre (Montréal) et du Théâtre Populaire d’Acadie (Caraquet), s’inspire librement de l’œuvre d’Alexandre Dumas. Les créateurs de Moving (2011) et de Bouffe (2013) nous offrent cette fois un spectacle où se mêlent l’épique et le quotidien, la blague mordante et le lyrique, les mardi 15 et mercredi 16 septembre à 21 h à l’École secondaire publique De La Salle (spectacle destiné aux 14 ans et plus).

Dompteurs de marionnettes sauvages, montreurs de curiosités, Les Sages Fous (Trois-Rivières) nous propose une première mouture de Tricycle, un spectacle solo sans paroles. Un renégat du monde de la foire en quête de liberté  à voir les mercredi 16 et jeudi 17 septembre à 19 h à la Salle des Fêtes de la Maison du citoyen (spectacle destiné aux 12 ans et plus).

Le Théâtre du Tandem (Rouyn-Noranda) nous propose Sans pays, le premier texte dramatique d’Anna Beaupré Moulounda mis en scène par Marie-Eve Gagnon. Alors que tout sépare deux femmes, leurs destins se scellent lors du tremblement de terre d’Haïti. Une rencontre entre ciel et terre, les jeudi 17 et vendredi 18 septembre à 20 h 30 à la Salle Jean-Despréz de la Maison du citoyen.

Petites Bûches de Jean-Philippe Lehoux, dans une mise en scène de Joël Beddows, est une fable autour de la méfiance face à l’autre et de la force du hasard dans tout voyage. Dernière création jeunesse du Théâtre de la Vieille 17 (Ottawa) depuis Le grand voyage de Petit Rocher en 2009, cet étrange carrousel est présenté les vendredi 18 septembre à 10 h 30 et samedi 19 septembre à 19 h à l’École secondaire publique De La Salle, pour un jeune public (à partir de 8 ans).

#PigeonsAffamés : un spectacle à la frontière des genres, une performance au service d’une prise de parole percutante. Anne-Marie White du Théâtre du Trillium (Ottawa) poursuit sa démarche unique en misant sur un théâtre lumineux, esprit déjà annoncé dans Love is in the birds créé aux ZT en 2013. Ce french kiss mordant est à l’affiche les vendredi 18 et samedi 19 septembre à 21 h à la Salle académique de l’Université d’Ottawa.

Afin de célébrer la diversité de la pratique artistique des ZT et grâce au soutien du Bureau Inter-arts du Conseil des arts du Canada, la biennale propose Incursion cirque, une initiative incluant deux spectacles circassiens et une activité de formation et d’animation qui aura lieu au chapiteau installé près du Musée canadien de l’histoire.

La compagnie Vague de Cirque (Îles-de-la-Madeleine) nous offre sa toute nouvelle création, Barbecue. Les relations de voisinage ainsi que les enjeux de territoires sont au cœur de ce spectacle présenté les mercredi 16  et jeudi 17 septembre à 20 h 30, vendredi 18 septembre à 19 h et samedi 19 septembre à 16 h au chapiteau.

État vertical : un spectacle sans paroles puisant dans le théâtre, le cirque contemporain, le documentaire et la danse contemporaine et verticale.  Voué à la création pluridisciplinaire, Créations In Vivo (Ottawa) est à sa première présence aux ZT. Danser avec le ciel les vendredi 18 et samedi 19 septembre à 19 h au Studio du Centre national des Arts.

La compagnie acadienne Circus Stella (Dieppe) offrira une série d’ateliers destinés tant aux professionnels qu’à la communauté. Vous rêvez d’explorer les arts du cirque ? Rendez-vous sur le site du chapiteau au Musée canadien de l’histoire à Gatineau, le samedi 19 septembre de 13 h à 16 h.

Consacrée aux nouvelles écritures et aux œuvres en développement, la Zone de découvertes permettra au public de découvrir un texte pour adolescents de Gabriel Robichaud (NB), des extraits de nouveaux textes de Mishka Lavigne (ON), Marie-Claire Marcotte (SK) et Joannie Thomas (NB), un texte de Gilles Poulin-Denis (CB), une œuvre en développement (chantier) d’Esther Duquette et Gilles Poulin-Denis ainsi que la traduction d’un texte d’Emily Pearlman par Danielle Le Saux-Farmer et André Robillard.

Communiqué de presse | Zones théâtrales

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *