Nouvelles

Le 6e festival Québec en toutes lettres

L’Institut Canadien de Québec et la Ville de Québec ont révélé ce matin les têtes d’affiche du festival Québec en toutes lettres, qui se tiendra du 8 au 18 octobre 2015. Margaret Atwood, Joseph Boyden, Chrystine Brouillet, Michel Faubert, Dany Laferrière, Robert Lepage et Yann Martel seront de la partie, parmi plusieurs autres, pour célébrer la liberté de création et la liberté d’expression. Cette édition exceptionnelle marquera en grand l’ouverture de la Maison de la littérature. Avec l’accueil du 81e congrès annuel de PEN International, qui aura lieu du 13 au 16 octobre, Québec sera résolument littéraire.

Jeudi 8 octobre | 20 h | Soirée d’ouverture avec Céphalopodes et Parlures et parjures | Salle Multi, Coopérative Méduse.
Paule Marier, Stéphane Crête et le groupe Strada, sous la direction musicale de René Lussier, assureront la première partie de la soirée d’ouverture du festival avec Céphalopodes, un concert-spectacle où les prises de paroles humanistes et dadaïstes s’enchaînent à des improvisations musicales. En deuxième partie, Parlures et parjures rassemble le conteur Michel Faubert et le trio de Pierre Labbé, pour un récital jazz-rock-électro qui s’abreuve au conte folklorique. Une soirée festive!

Mercredi 14 octobre | 20 h | Libres de créer, grand entretien sur la liberté de création | Salle Raoul-Jobin, Palais Montcalm.
Margaret Atwood et Robert Lepage échangeront sur leurs méthodes d’écriture, de même que sur leurs œuvres respectives, et ce à partir d’une notion clé : la liberté de création. Le public pourra également découvrir le texte du lauréat 2015 du prix PEN International Nouvelles Voix.

Vendredi 16 octobre | 20 h | Version concert de l’opéra Pauline | Salle Octave-Crémazie, Grand Théâtre de Québec.
Pauline, opéra de chambre du compositeur canadien Tobin Stokes, a été créé à Vancouver en mai 2014 d’après un livret de Margaret Atwood. Québec en toutes lettres est fier d’accueillir la première reprise (version concert) en collaboration avec le City Opera Vancouver et Erreur de type 27. Pauline évoque les derniers jours de la poète, écrivaine et comédienne métisse Pauline Johnson (1861-1913), figure que l’œuvre de madame Atwood a contribué à faire sortir de l’ombre.

La programmation complète du festival Québec en toutes lettres sera dévoilée le 1er septembre prochain.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *