Nouvelles

États généraux du théâtre amateur : une vaste campagne pour la valorisation de la pratique amateur

C’est sur une note de grand succès que s’est clôturée la fin de semaine des États généraux du théâtre amateur, qui se déroulaient 13 et 14 juin dernier à Beloeil. L’événement a accueilli des délégations en provenance de partout dans la province, de la Gaspésie à l’Abitibi-Témiscamingue, réunissant membres des régions tout autant que ceux des grands centres urbains. Cette grande mobilisation du milieu a été essentielle pour faire ressortir les orientations stratégiques à prioriser au cours des prochaines années.

À l’issue des groupes de discussions du dimanche, cinq orientations ont été adoptées lors de l’assemblée générale annuelle de la Fédération québécoise du théâtre amateur (FQTA) et formeront le cœur du plan d’action de l’organisme. Cet exercice de démocratie a permis de faire ressortir les préoccupations suivantes :

– Entreprendre une vaste campagne de sensibilisation et de valorisation pour la reconnaissance du théâtre amateur et de son rôle dans la vie culturelle des communautés;

– Établir une table de concertation permanente avec le Ministère de la culture et des communications du Québec, afin que les instances gouvernementales soient mieux documentées sur la pratique amateur;

– Mettre en place des mécanismes de concertation régionale afin de permettre aux intervenants en théâtre amateur d’échanger et de partager davantage autour de leurs expériences respectives; 

– Outiller les troupes et les organismes pour mieux répondre à leurs besoins en terme de communication, tout en continuant à faire connaître les différentes réalisations du milieu à travers le réseau de la FQTA;

– Pérenniser l’organisation du Gala des Arlequins, qui met en valeur le travail des artisans en théâtre amateur. Plusieurs autres enjeux ont également été soulevés, dont la nécessité de créer davantage de liens avec le milieu scolaire pour préparer et assurer une relève dans le futur. Le président de la FQTA, M. Réal Couture, participera par ailleurs au congrès annuel du Comité international des fédérations de théâtre amateur de culture latine (CIFTA) qui se déroulera à Ypres en Belgique du 8 au 10 juillet 2015, afin de partager l’expérience fructueuse de cette démarche avec la communauté internationale. Dans le contexte actuel des coupures budgétaires, alors que toutes les fédérations de loisir ont vu leur budget réduit de 5%, la FQTA demeure confiante d’arriver à ses objectifs et de remplir son rôle de représentation politique qui permettra de faire rayonner davantage le théâtre amateur au Québec. La FQTA souligne au passage la généreuse participation de M. François Colbert, professeur de marketing et chercheur à HEC Montréal, qui assurait la présidence d’honneur de l’événement, ainsi que de messieurs Pierre Paquet, directeur général et artistique du Comité culturel Mégantic, et Paul Lefebvre, conseiller dramaturgique au CEAD, qui ont animés les panels d’ouverture en apportant une perspective historique de la place du théâtre amateur au Québec.

Communiqué de presse | FQTA

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *