Nouvelles

Prix Frankie du Festival Fringe de Montréal

La 25e édition, l’anniversaire d’argent du Festival Fringe de Montréal, a réuni plus de 500 artistes locaux, nationaux et internationaux et leur a permis d’explorer des territoires artistiques inconnus dans les domaines du théâtre, de la musique, de la danse et des arts visuels. Le festival est la plus grande fête bilingue que Montréal a à offrir.

Le festival s’est déroulé du 1er au 21 juin 2015, et a culminé jusqu’à la cérémonie des prix Frankie, qui a eu lieu hier soir. Quatorze prix ont été décernés à une variété d’artistes. Les prix Frankie doivent leur nom à Frank Hopkins, un bienfaiteur très présent durant les premières années du festival. Ils honorent les productions marquantes de chaque édition.

Le Prix de l’après Fringe: 13th HOUR : Unpossible! (Travis Bernhardt). Le prix de musique Greenland (Greenland Productions) : No Aloha. Le prix de l’Espace Freestanding Room pour créer de grandes histoires dans de petits espaces (Espace Freestanding Room) : The Colour of Life (Surreal Soreal Theatre). Meilleure Production solo (Solos Festival) : Baker’s Dozen: 12 Angry Puppet (Adam Francis Proulx). Meilleure Texte anglophone (Atelier de dramaturgie de Montréal) : Miss Katelyn’s Grade Threes Prepare for the Inevitable (Company of Mutts). Meilleure Texte francophone (Centre des auteurs dramatiques) : Maelström (Théâtre de la Foulée). Chorégraphie la plus exceptionelle (Bouge D’ici) : Co. Venture (Brooklyn Touring Outfit). Meilleure Production francophone (Théâtre MainLine) : Clara veut être actrice (Une autre compagnie de théâtre). Le prix de créativité MainLine (Théâtre MainLine) : Doggy dans gravel (Théâtre Kata).

Compagnie anglophone la plus prometteuse (Centre Segal des arts de la scène) : Captain Aurora: A Superhero Musical (Kaleidoscope Theatre Montreal). Meilleure comédie anglophone (Just For Laughs) : Swordplay: A play of Swords (Sex T-Rex). Meilleure production anglophone (Théâtre Centaur) : Miss Katelyn’s Grade Threes Prepare for the Inevitable (Company of Mutts). L’Esprit du Fringe (Festival Fringe de Montréal) : Mark Jumper – Analysis of Failure (Dey Company/Dey Industries). L’Esprit du Fringe: édition spéciale accomplissement de vie (Festival Fringe de Montréal) : Jem Rolls – The Inventor of  All Things (Big Word Performance Poetry).

Communiqué de presse | Festival Fringe de Montréal

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *