Nouvelles

Espace GO dévoile sa saison 2015-2016

La saison 2015-2016 marque les 35 ans de Ginette Noiseux à la direction d’Espace GO. Sa plus grande fierté est que ce lieu théâtral soit devenu au fil du temps une maison habitée par des artistes qui en font un véritable centre de création. Depuis ses débuts, Ginette Noiseux souhaite voir sur la scène d’Espace GO de nouveaux modèles d’héroïnes : émancipées, subversives, audacieuses, irrévérencieuses, désobéissantes, libres.

Les femmes à l’affiche des trois spectacles d’Espace GO cette saison sont réunies sous le thème du désir à nu, le désir étant la source intarissable à la base d’innombrables histoires. Chacune a son territoire à découvrir, à conquérir ou à réclamer.

Peepshow

Dès septembre, Monia Chokri apparaît en « Petit Chaperon rouge » des temps modernes qui laisse ses désirs créer sa vie, prêt à défier divers interdits sexuels dans Peepshow, spectacle réinventé par sa créatrice d’origine, l’inclassable Marie Brassard, celle-là même qui avait provoqué une onde de choc à Espace GO en 2013 avec La fureur de ce que je pense. La pièce est inspirée de gens étonnants que l’auteure a rencontrés dans sa jeunesse aventurière. Monia Chokri prête sa voix à Beautiful, personnage principal que nous suivrons de l’enfance à l’âge adulte, et à la panoplie de personnages lubriques qui la révéleront à elle-même.

Un tramway nommé Désir

En janvier 2016, Céline Bonnier reprend pour notre plus grand bonheur le rôle de Blanche DuBois, gloire déchue en quête de romantisme qui débarque chez sa sœur et son mari dans Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams. Ce spectacle, dirigé par l’unique Serge Denoncourt, a déclenché les passions du public et de la critique la saison dernière. Il aurait été impardonnable que nous ne permettions pas à un public plus large de le découvrir ! Les comédiens Dany Boudreault, Magalie Lépine-Blondeau et Jean-Moïse Martin reprennent leurs rôles respectifs, tandis que Patrick Hivon se joint à la troupe pour défendre le rôle de Stanley Kowalski.

Les lettres d’amour

En avril 2016, Béatrice Dalle prête sa voix et son souffle à de grandes figures féminines de la mythologie qui crient leur peine d’amour aux hommes qui les ont abandonnées. Les lettres d’amour, écrites par le poète romain de l’Antiquité Ovide, sont entrecoupées de celle, contemporaine, de notre artiste en résidence Evelyne de la Chenelière. Dans ce projet de coproduction internationale, David Bobée, metteur en scène de renom et directeur du Centre Dramatique National de Haute-Normandie, crée une véritable tempête à l’intérieur de nos murs et dirige une grande figure du cinéma français, Béatrice Dalle. L’artiste circassien Anthony Weiss et le groupe montréalais électro-folk Dear Criminals partagent la scène avec elle.

Théâtre PÀP

La saison 2015-2016 d’Espace GO est également composée de six autres aventures théâtrales décapantes. Nos amis du Théâtre PÀP, compagnie en résidence à Espace GO, présenteront trois spectacles d’auteurs québécois : Five Kings – L’histoire de notre chute réunit cinq grands rois shakespeariens sont aux prises avec leur obsession du pouvoir ; Saint-André-de-l’épouvante voit les habitants d’une petite ville rouvrir les plaies d’un drame du passé ; et Révolution à Laval expose un maire sournois et sa femme qui ourdissent un complot pour prendre le pouvoir de la ville voisine.

Orange Noyée

La compagnie Orange Noyée, nouvellement en résidence à Espace GO, poursuit un cycle de création amorcé la saison dernière avec les gars d’Ils étaient quatre en donnant cette fois la voix aux filles qui, à leur tour, se préparent à un party qui s’annonce chaud dans Cinq à sept.

Théâtre de l’Opsis et Théâtre Incliné

Le Théâtre de l’Opsis entame un nouveau cycle de création et se tourne vers la Scandinavie avec Bientôt viendra le temps, une comédie grinçante dans laquelle deux couples quadragénaires égocentriques sont en crise. Finalement, le Théâtre Incliné présente La morsure de l’ange, un texte poétique du québécois Daniel Danis où ombres, marionnette et vidéo accompagnent un homme qui règle ses comptes avec son vieux cowboy de père.

Communiqué de presse | Espace GO

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *