Nouvelles

Le Théâtre Aux Écuries ouvre sa saison 2015-2016

Entrer chez soi comme dans un pays étranger. Ne pas s’y retrouver, jusqu’à la solitude et l’anomie. De ce constat, se reconnaître, bâtir une communauté, une utopie temporaire, pour un tant soit peu appartenir à un lieu, qu’il soit géographique, esthétique ou politique. Réinventer la notion de territoire au contact de portraits de société et de textes plus grands que nature.

Sélectionnées pour leur qualité et leur résonance dans l’actualité théâtrale et sociale, les productions qui rythmeront la saison 2015-2016 sont pour la plupart le fruit de périodes de recherche en nos murs. Qu’il s’agisse de propositions d’artistes que nous suivons depuis longtemps ou de créations de nos compagnies résidentes, elles portent un regard nouveau, original et actuel sur le monde. Loin de s’inscrire dans une ligne esthétique ou formelle, elles se veulent le reflet de la diversité des voix qui s’expriment aujourd’hui.

Polyglotte. Everybody Knows This Is Nowhere. je ne veux pas marcher seul. NOUS SOMMES ICI. Les Bienheureux. Habiter les terres. Fendre les lacs. Il serait tentant de mettre bout à bout les titres des spectacles de cette année. Ils se répondent à un point tel qu’ils pourraient constituer les répliques d’un dialogue qui rappelle la route et la migration, seul ou en groupe, à la recherche d’une terre, possiblement habitable. Autant d’invitations à (re)nommer et à se réapproprier le territoire.

Quatre événements compléteront la saison. En collaboration avec Casteliers, nous accueillerons cet automne PROCÈS, un spectacle musico-marionnettique slovène déjanté, tandis que le OFF BIGICO, le Festival du Jamais Lu et le OFFTA mettront à l’honneur les artistes émergents en arts vivants et la relève dramaturgique, le temps de plusieurs représentations printanières.

Le Théâtre Aux Écuries a été pensé comme un lieu ouvert et accessible à tous, propice aux rassemblements et aux découvertes. Encore une fois, les spectateurs pourront profiter de la formule 3 spectacles pour 45 $ (jusqu’au 30 septembre) et du vendredi dis-ton-prix pour s’offrir une saison théâtrale sur mesure et adaptée à leur budget. Sans compter de nombreux autres rabais – en particulier pour les abonnés des revues JEU, Liberté et TicArtToc –, offerts pour encourager le brassage des publics et des idées.

Communiqué de presse | Théâtre Aux Écuries

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *