En 1976, le rêve de Michel Beaulieu, de Gilbert David, de Claude Des Landes, de Lorraine Hébert et de Yolande Villemaire prenait forme. Le premier numéro de Jeu, revue québécoise entièrement consacrée au théâtre, voyait le jour. Depuis, quatre décennies ont passé; 40 ans à prôner la réflexion, autrement dit à prendre le temps nécessaire et l’espace adéquat pour traduire le plus fidèlement possible le dynamisme du milieu théâtral québécois, ses fulgurances aussi bien que ses contradictions.

Animée au fil des ans par des rédacteurs passionnés – je pense à Michel Vaïs, bien entendu, mais aussi à Pierre Lavoie, à Lorraine Camerlain, à Paul Lefebvre, à Diane Pavlovic, à Solange Lévesque et à Louise Vigeant, pour ne nommer que ceux-là –, la revue n’a cessé d’être rêvée, d’être réinventée. Sur le fond comme sur la forme, des orientations nouvelles ont été adoptées, des positions franches ont été défendues, des paroles fortes ont été endossées. J’ose croire que c’est précisément cette délicate conjugaison entre la conviction et l’ouverture au changement qui a gardé la revue bien vivante et lui permet aujourd’hui de souffler 40 bougies. Vous n’imaginez pas comme je suis heureux de poser ma pierre dans ce noble édifice.

Pour les 40 ans de Jeu, plutôt que de nous attarder au chemin parcouru, plutôt que d’opter pour une perspective historique, nous avons décidé de célébrer le présent et l’avenir. C’est ainsi que le comité de rédaction de la revue, avec l’aide de ses précieux collaborateurs, mais aussi de ses fidèles lecteurs, va établir un top 40, une liste des 40 artistes du théâtre québécois qui nous paraissent les plus pertinents, les plus novateurs, les plus au cœur de leur pratique. Ici et maintenant, toutes générations confondues, tous métiers confondus, quels sont les artistes qui nous donnent des raisons d’être fiers, qui expriment toute la vitalité de notre théâtre? Voilà la question à laquelle nous nous engageons à répondre avec rigueur, mais aussi, bien entendu, avec une subjectivité assumée.

Dans une mosaïque de 40 capsules vidéo, nous allons donner la parole aux artistes choisis. Chaque capsule nous entraînera dans l’imaginaire d’un homme ou d’une femme de théâtre. Elle sera accompagnée d’un texte qui donnera des informations factuelles, mais qui traduira surtout notre engouement pour le créateur. L’identité des 40 artistes sera dévoilée à compter d’octobre, jusqu’en décembre. Les capsules apparaîtront peu à peu sur le site de Jeu et sur les réseaux sociaux.

Notre projet, ambitieux, est également coûteux. Il ne pourra voir le jour sans l’appui de nos lecteurs. Une campagne de sociofinancement sera donc mise en branle cet été. Ceux et celles qui nous appuieront recevront des abonnements à la revue, des billets et des abonnements au théâtre, mais aussi des livres et peut-être même un repas au restaurant. Les plus généreux auront la possibilité d’assister à une partie du tournage, après avoir signé un accord de confidentalité, bien entendu!

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous nous lançons dans la réalisation de ce projet. Nous attendons vos suggestions avec impatience.

Faites-vous entendre!

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *