Nouvelles

Le Groupe de la Veillée présente Dans la solitude des champs de coton

Le Groupe de la Veillée est fier d’ouvrir sa saison 2016-2017 par la présentation d’une œuvre dont la proximité artistique lui semblait évidente : un texte riche, des acteurs puissants, une proposition scénique sensible et innovante.

Nous entendrons Koltès dans une grande intimité puisque tous les spectateurs seront munis d’un casque d’écoute. Roland Auzet a en effet conçu une dramaturgie sonore pour cette nouvelle version qui nous permettra de faire connaissance avec deux comédiennes remarquables de la scène française, Anne Alvaro et Audrey Bonnet. La pièce qui les réunit a connu un succès retentissant au théâtre des Bouffes du Nord à Paris, saluée par les médias et applaudie par le public.

Dans un lieu indéfinissable, hors du temps, un dealer et son client se rencontrent à cette heure entre chien et loup où les contours se font plus flous et les perceptions plus incertaines. Les deux protagonistes se jaugent et s’évaluent avant de se lancer dans une joute verbale empreinte de poésie. Les personnages interprétés cette fois par deux femmes, entament une trouble relation.

Roland Auzet propose un spectacle immersif et émotionnel où il fait entendre tout le rythme et la musicalité du texte. Sa mise en scène mêle public et actrices dans une rare proximité. Cette pièce est une expérience à vivre.

Compositeur, percussionniste et metteur en scène, Roland Auzet se définit lui-même comme un « écrivain de plateau ». En tant que percussionniste, il joue en France et à l’étranger, en solo ou en formation. Il crée aussi plusieurs projets en collaboration avec des artistes de cirque, des plasticiens, des chorégraphes. Sa discographie se compose d’une vingtaine d’œuvres, et plusieurs films retracent quelques-unes de ses créations. Roland Auzet crée la compagnie Act-Opus en 2000, avec laquelle il se consacre à la composition et à la mise en scène de ses projets, souvent construits à partir de textes fondamentaux et contemporains tels Ovide, Maurice G. Dantec, Eduardo Arroyo, Fabrice Melquiot, Laurent Gaudé.

Deux actrices d’exception

Anne Alvaro a reçu à deux reprises le césar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Le bruit des glaçons de Bertrand Blier (2011) et pour Le goût des autres d’Agnès Jaoui (2001). Elle est également reconnue pour ses prestations au théâtre avec notamment un Molière pour Gertrude, (Le Cri) d’Howard Barker, mise en scène de Giorgio Barberio Corsetti (2009). L’étonnant parcours de cette actrice à la belle voix grave privilégie les planches, travaillant avec les plus grands metteurs en scène, de André Engel à Bob Wilson en passant par Alain Françon ou Georges Lavaudant, tout en participant à des projets cinématographiques originaux.

Audrey Bonnet, prix de la comédienne (Molière) pour Clôture de l’Amour de Pascal Rambert (2013) est une artiste accomplie. Après avoir suivi les cours de l’école Florent et du conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, elle entame sa carrière de comédienne en jouant dans de nombreuses pièces : Salinger (Koltès) La vie de Galilée (Brecht), La princesse Maleine (Maeterlinck). Elle intègre la Comédie Française de 2003 à 2006. La comédienne travaille également au cinéma, dans des films tels que Bord de mer de Julie Lopes-Curval, Laura de Pierre Zandrowicz ou encore La Ligne blanche de Olivier Torres.

Bernard-Marie Koltès (1948-1989)

Koltès, dont les textes sont traduits dans une trentaine de langues, est l’un des dramaturges français les plus joués dans le monde. Son théâtre, en rupture avec celui de la génération précédente, met en scène la perpétuelle tentative de communication entre les hommes.

Équipe de création

Collaborateurs artistiques : Thierry Thieû Niang et Wilfried Wendling. Créateur lumière : Bernard Revel. Costumes : Nathalie Prats. Scénographie sonore : La Muse en Circuit. Informatique musicale : Thomas Mirgaine et Augustin Muller. Élaboration du dispositif sonore : Camille Lézer, assisté de Pierre Brousses,Franck Gélie et Grégory Joubert.

Communiqué de presse | Théâtre Prospero

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *