Nouvelles

Le Théâtre Aux Écuries dévoile sa saison 2016-2017

Cette année, le centre de création et de diffusion Aux Écuries souffle sa cinquième bougie. Cinq années pour nous construire, nous ancrer dans notre quartier, celui de Villeray. Cinq années pour nous interroger, nous définir et mesurer la portée de nos actions. Cinq années pour garder la liberté des artistes et leurs créations au sommet de nos priorités de façon à ce que ce centre soit le reflet d’une utopie collective, identifié par nos pairs comme un lieu accueillant et propice à la pluralité des voix.

La liberté, nous la concevons d’abord et avant tout comme le respect du rythme de la création. En 2016-2017, le Théâtre Aux Écuries vous présente des artistes qui murmurent ou crient au plus près de leurs désirs créateurs.

Plusieurs sont à l’étape de la recherche : ainsi La Pire Espèce avec sa création L’effet Hyde; la compagnie Projet MÛ avec sa création jeunesse Petite sorcière; le collectif des Post Humains avec BioH+ack, qui explore le thème du transhumanisme; Philippe Cyr et Gilles Poulin-Denis avec leur étude sur l’absence, appelée Ce qu’on attend de moi.

D’autres vous présenteront des œuvres inédites. La SERRE – arts vivants lancera une deuxième édition de Vous êtes ici : un déambulatoire de courtes formes conçu par la dernière cohorte de diplômés de huit écoles d’arts vivants de la métropole; et au terme de sa résidence de création de deux ans, Système Kangourou livrera Non Finito, une réflexion artistique originale sur l’inachevé.

Quelques-uns viennent de loin pour vous rencontrer. C’est le cas de la créatrice française Séverine Fontaine qui offrira Regards, une création dont nous avions découvert les prémisses au Festival du Jamais Lu il y a trois ans; c’est le cas aussi de la compagnie ontarienne Théâtre du Trillium qui porte un regard irrévérencieux sur nos sociétés et pointe leurs travers dans #PigeonsAffamés. Enfin, Casteliers renouvelle son partenariat avec le Théâtre Aux Écuries en offrant à notre public un bijou du théâtre de marionnettes états-unien, White Like Me : A Honky Dory Puppet Show. Un spectacle dont les propos sont un incroyable écho de l’actualité politique américaine.

Certains de nos créateurs rejouent leurs derniers succès. Ce sont la compagnie Théâtre du Futur qui marque son arrivée en trombe avec La trilogie du futur; la compagnie de la Pire Espèce qui reprend trois pièces phares de son répertoire : Villes : collection particulière, Ubu sur la table et Petit bonhomme en papier carbone; et enfin le Théâtre I.N.K. qui reprend Lignedebus, un énorme succès populaire auprès du grand public, surtout le public scolaire.

Nous sommes aussi heureux d’accueillir, à la saison printanière, des événements tels que le Festival du Jamais Lu, le OFF BIGICO et le OFFTA qui mettent à l’honneur la relève dramaturgique et les artistes émergents dans les arts vivants. Par ailleurs, le projet Habiter Villeray, une recherche anthropologique et artistique menée par Marcelle Dubois, explore les particularités de notre quartier et les paysages intérieurs qui forgent l’identité de ses habitants.

Un cycle de débats intitulé Paroles en liberté, mené en partenariat avec l’Institut de recherche et d’information socio-économique (IRIS), vient s’ajouter à la programmation artistique dans la perspective de créer un lieu d’échanges entre les artistes, les citoyens et les acteurs de la société civile.

Enfin, le Théâtre Aux Écuries a été pensé comme un lieu ouvert et accessible à tous, propice aux rassemblements et aux belles découvertes. Nos spectateurs pourront profiter de la formule «3 spectacles pour 45 $» (jusqu’au 30 octobre) et du «vendredi dis-ton-prix» (toute l’année) pour s’offrir une saison théâtrale sur mesure et adaptée à leur budget.

Communiqué de presse | Théâtre Aux Écuries

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *