Nouvelles

Un homme de danse réalisé par Marie Brodeur sélectionné au Festival de cinéma de la ville de Québec

La Compagnie de la Marie, TAP Film Inc. et SPIRA sont fiers de présenter Un Homme de Danse, long métrage documentaire sur la vie du danseur, conservateur et historien Vincent Warren, réalisé par Marie Brodeur (Les mots dits).

Chaleureusement accueilli par le public et la critique lors de sa première mondiale au Festival International du Film sur l’Art (FIFA) – où il a remporté le Prix de la Meilleure œuvre canadienne, Un Homme de Danse est maintenant sélectionné au Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ). La première a lieu le samedi 17 septembre à 13h au Musée National des Beaux-Arts du Québec, en présence de Vincent Warren, de la réalisatrice Marie Brodeur et du producteur Alain Thériault. Une deuxième projection a lieu le 23 septembre.

Un Homme de Danse prendra ensuite l’affiche au Québec dès le 30 septembre, en version française à la Cinémathèque québécoise (Montréal) et au Cinéma Le Clap (Québec), en version anglaise au Cinéma du Parc (Montréal). Il sera également présenté au Cinéma Le Tapis Rouge (Trois-Rivières) et au Paraloeil (Rimouski) en octobre. D’autres projections en région seront annoncées prochainement.

Synopsis 

De Norman McLaren aux Grands Ballets Canadiens, en passant par Igor Stravinsky et le Metropolitan Opera de New York, Vincent Warren a dansé l’histoire. Habité par l’importance de la culture dans une société, il a travaillé toute sa vie durant comme « porteur de beauté ». Son legs le plus marquant est la Bibliothèque de danse Vincent-Warren, la plus importante bibliothèque du genre au Canada. Récipiendaire du Prix du Québec et de l’Ordre du Canada, Vincent Warren est un artiste témoin de nos grands moments socioculturels historiques. Un Homme de Danse est l’histoire de cette légende vivante et son époque mémorable.

À propos de la réalisatrice

Marie Brodeur a une formation en arts visuels, en danse, en théâtre et en vidéo d’art. Elle étudie  avec de nombreux artistes visuels et de la scène tels que Irene Whittome, Gilles Maheu, Linda Rabbin, Martine Époque, Jean Asselin, Merce Cunningham et Jean-Pierre Perrault. Après une carrière de 10 ans en danse et ballet moderne au Canada, aux États-Unis et en Europe, Marie entame, en 1986, sa carrière de réalisatrice de documentaires, de fictions et de vidéos d’art. Deux de ses films (Danse du guerrier, La danse en Asie : la magie en mouvement) sont primés par l’UNESCO pour leur « contribution exceptionnelle à la conservation du patrimoine culturel mondial ». Plusieurs de ses œuvres font partie des collections permanentes d’institutions prestigieuses tels que le Lincoln Centre Performing Arts Library à New York, la Cinémathèque de Paris et le Musée d’Art contemporain de Montréal.

Communiqué de presse | Compagnie de la Marie

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *