Nouvelles

La programmation du 11e OFFTA

LA SERRE – arts vivants est heureuse de dévoiler la programmation de la 11e édition du OFFTA qui se tiendra du 30 mai au 8 juin 2017, entamant ainsi une deuxième décennie d’activités axées sur la création contemporaine émergente en arts vivants.

Le OFFTA amorce ce nouveau cycle avec une programmation vivifiante qui encourage les festivaliers à naviguer à travers 4 événements spéciaux, 16 spectacles et performances, ainsi que 10 activités satellitaires.

Ouverture

Le 30 mai à 17h30 au Monument-National, les festivaliers sont invités à venir célébrer le début de la 11e édition en se joignant aux artistes et partenaires du OFFTA pour le 5@7 d’ouverture qui précèdera le lancement du projet Centre d’archivage du savoir sensible de l’artiste Félix-Antoine Boutin (Création Dans la Chambre). Il s’agit du 5e POSSIBLES d’une série de 12, un projet de LA SERRE – arts vivants faisant partie de la programmation officielle des célébrations du 375e anniversaire de Montréal. Le lieu mystère, où se déploiera ce projet sur les 10 jours du festival, sera dévoilé au public 375 heures avant l’événement, le 16 mai 2017.

Programmation

Dix jours de spectacles de théâtre et de danse, de performances et de formes hybrides faisant fi des limites imposées par les disciplines !

Le OFFTA offre au public cette année, quatre événements spéciaux, dont POSSIBLES en ouverture et les MixOFF agriculturel en clôture. Il s’associe de nouveau à Scène contemporaine autochtone pour présenter entre autres Je me souviens, un événement comprenant sept interventions performatives des artistes Bu alo Hat Singers, Marco Collin, Nadia Myre & Joanna Nutter, Ange Lo & ReCollection Kahnawake Collective, Carlos Rivera, Nina Segalowitz et Meky Ottawa. Une collaboration internationale avec //BUZZCUT//, un festival en arts vivants de Glasgow, permet également au OFFTA d’organiser un événement festif, Body Politic, avec les artistes Nic Green ( GLA ), projets hybris ( MTL ), Helen Simard ( MTL ) et Mele Broomes ( GLA ).

Alex Huot

Le festival est également fier d’accueillir en grande première Quatuor pour la fin du Temps de BOP, Karina Champoux, Dave St-Pierre, Frédéric Tavernini & Anne Thériault, ainsi qu’en premières montréalaises VERTICALLY INTEGRATED SOCIALISM de Nicolas Grenier, Le Bonheur de François Bernier et Ce qu’on attend de moi de Philippe Cyr & Gilles Poulin-Denis.

Se donnant la mission de soutenir la création locale émergente, le OFFTA présente de nouvelles étapes de travail. Cette année, le festival vous invite à découvrir : Running Piece de Jacques Poulin-Denis – Grand Poney, Tournage de Concerto pour chair tendre : Vendange is mine par Les Mêmes-Cacaïstes, Phase 3 de Dominique Leclerc & Patrice Charbonneau-Brunelle, Vodka Croissant d’Ève Pressault, Action indirecte II par le collectif ACTION INDIRECTE et La vie en reel III : restructuration organisationnelle par Les Sabines.

Jean-Philippe Bernier

La programmation affiche également des reprises de spectacles, auxquels le festival désire offrir la possibilité de rayonner à tous les niveaux : Le temps des Lilas d’Audrey Villiard, noyé/e/ de Simon Renaud, transposition d’Hanna Sybille Müller, This Time Will Be Different de Lara Kramer (Ojie-Crie) et Émilie Monnet (Anishinabe-Algonquine), Faille de Jessica Serli ainsi que CPA [Consistent Partial Attention] de Freya Björg Olafson, chorégraphe originaire de Winnipeg.

Le OFFTA propose également onze activités satellitaires dont quatre résidences de création d’artistes de la relève : Mélissa Merlo & Étienne Lambert, Kim-Sanh Châu, Jean-François Boisvenue, Gaétan Paré, Camille Lacelle-Wisley, Claudia Chan Tak, Morena Prats et Luc Chandonnet, Émilie Cormier & Louis-Karl Tremblay.

Chih-Chien Wang

Autour de cette fulgurante programmation, le OFFTA propose une série d’activités satellitaires. Les festivaliers auront droit à trois discussions, Sonder le Live Art qui réfléchit aux différentes formes d’arts vivants entre Glasgow et Montréal, Mémoire et réconciliation en collaboration avec Scène contemporaine autochtone et Relation corps-machine qui interroge l’intégration de la machine dans un processus de création.

Et finalement trois partys viendront accentuer les festivités du OFFTA : le 5@7 d’ouverture, le Party Glasgow/Montréal avec DJ écossais et québécois, ainsi que le Party de clôture de la 11e édition pour clore les deux festivals au QG du FTA.

Clôture

En clôture, le OFFTA récidive cette année avec les MixOFF, une initiative qui cherche à définir de nouveaux territoires artistiques et faire naître des espaces de rencontres mémorables et féconds. Dans le cadre de l’Exposition agriculturelle organisée par l’UQAM, en collaboration avec les Fonds de recherche du Québec, Espace pour la vie, l’Union des producteurs agricoles et Scène contemporaine autochtone, MixOFF agriculturel propose des rencontres intersectorielles entre artistes et chercheurs issus du milieu de l’agriculture.

À tous ceux qui ont envie de prendre part à cette vitalité, à ceux pour qui un certain chaos est porteur de vie et de sens, à ceux qui perçoivent la beauté émergeant de la complexité, bienvenue dans cette deuxième décennie du OFFTA.

Communiqué de presse | OFFTA

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *