Nouvelles

Dévoilement des finalistes des Prix Théâtre 18-19

Prix Théâtre 2018-2019

Le Théâtre du Trident est heureux d’annoncer les finalistes pour les Prix Théâtre 2018-2019 de la grande région de Québec, tous théâtres confondus. Ces prix seront remis à des artistes résidants dans la région de Québec qui ont marqué la scène théâtrale au cours de la dernière saison le 4 juin prochain lors d’un 5 à 7 au Zinc du Carrefour international de théâtre. L’évènement est soutenu par le Théâtre du Trident, le Théâtre La Bordée, le Théâtre Périscope, Premier Acte, le Fonds Claude Robitaille, le Fonds François-Gagnon, la Fondation Paul-Bussières, le Fonds du Théâtre du Vieux-Québec et la Ville de Québec. Les neuf catégories de prix récompensent des réalisations exceptionnelles en interprétation, mise en scène, écriture, environnement sonore, éclairages, costumes et scénographie.

Le Prix Paul-Hébert récompense un comédien ou une comédienne qui a offert une interprétation remarquable dans un premier rôle. Remis chaque année depuis 1977, ce prix est un hommage à Paul Hébert, homme de théâtre exceptionnel, cofondateur du Théâtre du Trident et pilier du développement du théâtre à Québec. Prix remis par le Fonds Claude Robitaille. 

En nomination :
Marianne Marceau pour son rôle de Christine dans Christine, la reine-garçon, de Michel Marc Bouchard; 
Maxime Perron pour ses rôles de Henry Lehman et Robert Lehman dans Chapitres de la chute – saga des Lehman Brothers,de Stephano Massini, traduction de Pietro Pizzuti;
Réjean Vallée pour son rôle de Ray dans Blackbird de David Harrower, traduction de Zabou Breitman et Léa Drucker.

Le Prix Janine-Angers vient saluer la performance marquante d’un ou d’une interprète dans un rôle de soutien. Créé en 1986, le prix fut rebaptisé en 1988 à la mémoire de la première récipiendaire. Prix remis par la Fonds Claude Robitaille. 

En nomination :
Érika Gagnon pour son rôle de Marie-Éléonore de Brandebourg dans Christine, la reine-garçon, de Michel Marc Bouchard;
Simon Lepage pour son rôle du Comte Johan Oxenstierna dans Christine, la reine-garçon, de Michel Marc Bouchard;
Sarah Villeneuve-Desjardins pour son rôle de la mère dans The Dragonfly of Chicoutimi,de Larry Tremblay.

Le Prix Nicky-Roy souligne un jeune talent particulièrement prometteur. Ce prix, créé en 1981 à la mémoire d’une jeune comédienne décédée accidentellement, est remis à un comédien ou une comédienne qui pratique son art depuis moins de trois ans. Prix remis par le Fonds François-Gagnon. 

En nomination :
Pierre-Luc Désilets pour son rôle de Poitras dans Foreman de Charles Fournier;
Carolanne Foucher pour ses multiples personnages dans Chapitres de la chute – saga des Lehman Brothers, de Stephano Massini, traduction de Pietro Pizzuti;
Vincent Legault pour son rôle d’Étienne dans Conte du Soleil du Philippe Soldevila.

Le Prix de la meilleure mise en scène récompense le travail admirable d’un metteur en scène ou d’une metteuse en scène tant dans la conception générale d’un spectacle que dans la direction des interprètes. Mis sur pied en 1986, ce prix souligne la créativité et l’originalité de la mise en scène. Prix remis par le Fonds Claude Robitaille. 

En nomination :
Olivier Arteau pour la mise en scène d’Antigone,réappropriation de l’œuvre de Sophocle par Pascale Renaud-Hébert, Rébecca Déraspe et Annick Lefebvre;  
Marie-Josée Bastien pour la mise en scène de Christine, la reine-garçon, de Michel Marc Bouchard;
Olivier Lépine pour la mise en scène de Chapitres de la chute – saga des Lehman Brothers, de Stephano Massini, traduction de Pietro Pizzuti.

Le Prix du meilleur texte original créé en 2018, le prix du meilleur texte original est décerné à un auteur ou une autrice dont le texte original s’est fortement démarqué. Prix remis par le Fonds François-Gagnon. 

En nomination :
Charles Fournier pour Foreman;
Lauren Hartleypour Embargo;
Marie-Pier Lagacé pour Celle qu’on pointe du doigt.

 Le Prix Jacques-Pelletier souligne le travail remarquable aux éclairages, aux maquillages, à la conception vidéo et aux marionnettes. Ce prix a été créé en 1981 à la mémoire d’un des pionniers de la scénographie au Québec. Prix remis par le Fonds François Gagnon. 

En nomination :
Keven Dubois pour les éclairages et la vidéo de The Dragonfly of Chicoutimi,de Larry Tremblay;
Jean-François Labbé pour les éclairages d’Antigone, réappropriation de l’œuvre de Sophocle par Pascale Renaud-Hébert, Rébecca Déraspe et Annick Lefebvre;
Sonoyo Nishikawa pour les éclairages de Christine, la reine-garçon, de Michel Marc Bouchard.

Le Prix Paul-Bussières est décerné à un ou une scénographe dont l’environnement théâtral s’est fortement démarqué. Ce prix a été créé à la mémoire d’un des pionniers de la scénographie au Québec. Prix remis par le Fonds Paul-Bussières. 

En nomination :
Véronique Bertrand pour la conception du décor de La Détresse et l’Enchantement, de Gabrielle Roy, montage dramaturgique de Marie-Thérèse Fortin et Olivier Kemeid;
Marie-Renée Bourget Harvey pour la conception du décor de Christine, reine-garçon, de Michel Marc Bouchard;
Vanessa Cadrin pour la conception du décor de The Dragonfly of Chicoutimi, de Larry Tremblay.


Le Prix Bernard-Bonnier a été créé en 1998 à la mémoire de ce talentueux compositeur, décédé en 1994. Cette récompense est remise à un musicien ou une musicienne pour un environnement sonore mémorable. Prix remis par le Fonds François Gagnon. 

En nomination :
Josué Beaucage pour la musique originale de Chapitres de la chute – saga des Lehman Brothers, de Stephano Massini, traduction de Pietro Pizzuti;
Stéphane Caron pour l’environnement sonore de Christine, la reine-garçon, de Michel Marc Bouchard;
Vincent Roy et Sarah Villeneuve-Desjardins pour la musique originale d’Antigone, réappropriation de l’œuvre de Sophocle par Pascale Renaud-Hébert, Rébecca Déraspe et Annick Lefebvre.  

Le Prix du Fonds du théâtre du Vieux-Québec est décerné à un artiste dont la conception des costumes est jugée remarquable. Ce prix a été créé en 2006 par messieurs Denis Denoncourt et Lorenzo Michaud, administrateurs du Fonds du Théâtre du Vieux-Québec, fonds géré par la Fondation communautaire du grand Québec. Prix remis par la Fondation du Théâtre du Vieux-Québec.

En nomination :
Sébastien Dionne pour la conception des costumes de Christine, la reine-garçon, de Michel Marc Bouchard; 
Virginie Leclerc pour la conception des costumes de Le vrai monde?,de Michel Tremblay;
Élène Pearson pour la conception des costumes d’Antigone, réappropriation de l’œuvre de Sophocle par Pascale Renaud-Hébert, Rébecca Déraspe et Annick Lefebvre.

Chaque prix est associé à une bourse de 1000 $. Le Théâtre du Trident souhaite la meilleure des chances à tous les finalistes et remercie le jury des Prix de théâtre 2018-2019.  

Communiqué de Presse | Théâtre du Trident

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *