Nouvelles

Au creux de l’oreille : lectures au téléphone

Le Théâtre Périscope répond à l’appel de Linda Laplante et Marie-Josée Bastien, comédiennes de Québec, et chapeaute la branche québécoise du mouvement initié par Wajdi Mouawad au Théâtre de la Colline à Paris : Au creux de l’oreille, ce sont des lectures d’extraits d’essais, de nouvelles, de romans, de recueils de poésie, de pièces de théâtre ou de textes de chansons offertes par des acteurs et des actrices au téléphone. Afin de briser momentanément, de façon agréable, l’isolement des personnes et des familles confinées, on nous invite à remplir un formulaire disponible sur le site du Périscope afin de recevoir un appel chez soi de l’un·e des 50 artistes qui se sont déjà porté·es volontaires comme lecteurs et lectrices. Cela se déroule du mardi au samedi, entre 16h et 21h, jusqu’au dimanche 3 mai, date annoncée pour la fin du confinement jusqu’à nouvel ordre. On peut également réserver une lecture pour un être cher vivant dans un centre d’hébergement, une belle idée solidaire. Aux deux comédiennes initiatrices, qui participaient déjà au projet de La Colline, se joignent pour le Québec Marie-Hélène Gendreau, Catherine Hughes et Nicolas Gendron, au titre de porteuses et porteur du mouvement. On peut voir un reportage d’ARTV sur les origines du projet ici.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *