Nouvelles

Une saison des plus prometteuses chez Duceppe

Les questionnements sociaux, éthiques, mais surtout humains fuseront chez Duceppe au cours de la saison 2021-2022. Celle-ci s’amorcera par l’adaptation théâtrale (signée par l’auteur lui-même) du roman Manuel de la vie sauvage de Jean-Philippe Baril Guérard, qui s’intéresse au monde sans merci de l’entrepreneuriat, puis continuera avec la version intégrale de Tout inclus, une enquête de François Grisé sur le vieillissement dont la première partie avait été présentée au Théâtre La Licorne en 2019. La compagnie Porte Parole, qui coproduit ce spectacle, propose aussi Rose et la machine, une réflexion de Maude Laurendeau sur la neurodiversité et la façon dont elle est accueillie par la société occidentale contemporaine. S’ajoutent à ce menu Salles de nouvelles, en coproduction avec le Théâtre du Trident et le Théâtre Niveau Parking, la reprise de King Dave, dont le rôle-titre sera interprété par Patrick Emmanuel Abellard, ainsi que Pétrole, un « thriller écologique » de François Archambault, mis en scène par Édith Patenaude, qui devait voir le jour en 2020 et dont on a pu avoir un aperçu audio à la suite d’un laboratoire de création l’an dernier. Qui plus est, Didier Lucien incarnera nul autre que Martin Luther King Jr dans Au sommet de la montagne, une pièce de Katori Hall qui sera dirigée par Catherine Vidal.

Communiqué de presse

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *