Nouvelles

Des propositions rassembleuses au TDP

Adaptations scéniques d’œuvres littéraires, rendez-vous repris, accueils et créations : la saison 2021-2022 du Théâtre Denise-Pelletier a de quoi plaire à ceux et à celles dont la soif de théâtre n’attend que d’être étanchée. De grands romans prendront vie sur scène : La Métamorphose de Franz Kafka (dans une mise en scène de Claude Poissant), Les Plouffes de Roger Lemelin (dans une mise en scène de Maryse Lapierre, en coproduction avec le Théâtre du Trident) et Quatre filles, tiré des Quatre filles du docteur March de Louisa May Alcott (dans une mise en scène de Louis-Karl Tremblay), occuperont le plateau principal, de même que Les Sorcières de Salem, une adaptation de la pièce d’Arthur Miller signée Sarah Berthiaume (dans une mise en scène d’Édith Patenaude), spectacle qui devait voir le jour en 2020 mais qui a dû être annulé pour cause de pandémie. Autre projet interrompu (après seulement deux représentations), That Moment – Le Pays des cons du Théâtre de l’Opsis revient à la salle Fred-Barry, de même que le très apprécié Poids des fourmis de David Paquet, ainsi que le tout aussi prisé, lors de sa création à Québec en 2019, Foreman, écrit par Charles Fournier et dirigé par Olivier Arteau et Marie-Hélène Gendreau. S’ajoute, entre autres, à cette programmation Jonathan : la figure du goéland des compagnies Surreal SoReal et Geordie Productions, un « spectacle bilingue [qui] réunira sur scène interprètes non handicapés et comédiens ayant une déficience physique pour qu’émergent, entre deux battements d’ailes, des sens inédits ».

Communiqué de presse

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *