Nouvelles

Attrayantes suggestions de la part de Danse Danse

Pour ses grandes retrouvailles avec le public, Danse Danse propose une programmation 2021-2022 hybride, incluant, cet automne, des spectacles gratuits présentés à l’extérieur. Entre le 24 septembre et le 3 octobre, il sera possible d’assister, dans différents lieux, à Children of Chemistry de Sébastien Provencher, à Habiter nos mémoires de Caroline Laurin-Beaucage et à Préludes de Sylvain Émard. Quelques productions de compagnies étrangères seront disponibles en ligne et la première d’entre elles sera issue du Brésil : Cão Sem Plumas de la Companhia de Dança Deborah Colker. Certains spectacles seront offerts à la fois en salle et en webdiffusion, dont L’Effritement des parades de la Alan Lake Factori(e) et Rapsodie, de Sylvain Émard, une chorégraphie pour 20 interprètes. Parmi les œuvres présentées uniquement en salle, on note, entre autres, la nouvelle création d’Alexandra ‘Spicey’ Landé, La Probabilité du néant, celle d’Édouard Lock, Trick Cell Play, incluse dans un programme triple qui sera dansé par la São Paulo Companhia de Dança, le solo Crypto de Guillaume Côté ainsi que le spectacle-événement Vanishing Mélodies, qui marquera les 25 ans les Ballets Jazz de Montréal (BJM) et qui est chorégraphié par Anne Plamondon et Juliano Nunes, mis en scène par Eric Jean et construit autour de la musique de Patrick Watson.

Communiqué de presse

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *