Nouvelles

Et d’autres expos d’arts vivants

Les arts vivants, qui regagneront sous peu la scène, prennent d’assaut les musées, galeries et autres espaces où s’exposer. Aux trois expositions dont nous vous parlions hier, ajoutons Jouer avec le temps, présentée à la Tohu jusqu’au 13 mars. Le photographe Benoît Z. Leroux y partage les images qu’il a croquées d’artistes de cirques dans mille et un contextes.

Le MAI (Montréal, arts interculturels) propose, pour sa part, du 3 au 26 février, les liens. L’artiste multidisciplinaire Thierry Huard y offre « une vision queer et kaléidoscopique des relations interpersonnelles ». Notons que cette exposition s’inscrit dans le cadre du Queer Performance Camp, organisé par La Chapelle Scènes contemporaines, le Studio 303 et le MAI, dont la programmation a été entièrement repensée compte tenu de la pandémie.

Enfin, c’est en ligne que le Théâtre du Nouveau Monde (TNM) s’expose. À l’occasion de son 70e anniversaire, l’institution théâtrale montréalaise propose Traces d’histoire, un parcours historique virtuel « [s]’échelonnant de 1947 à nos jours, [qui] retrace, en courts textes accompagnés de photos d’archives, les choix artistiques, les enjeux et les défis des différents directorats qu’a connu le TNM depuis sa fondation. » Bon voyage… dans le temps !

Pour en savoir plus sur Jouer avec le temps, c’est ici.

Pour en connaître davantage à propos des liens ou du Queer Performance Camp, c’est ici.

Pour plus d’informations sur Traces d’histoire, c’est ici.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.