Nouvelles

La saison 2022-2023 à la Maison Théâtre, aux Gros Becs et à l’Arrière Scène

scènes montréalaise québécoise montérégienne

Les scènes montréalaise, québécoise et montérégienne exclusivement consacrées aux spectacles conçus pour les jeunes ont dévoilé leur programmation respective, et les petit·es comme les plus grand·es ont de quoi se réjouir.

La Maison Théâtre ne proposera pas moins de 15 productions au cours de la saison 2022-2023. Parmi celles-ci, L’Illusion, Théâtre de marionnettes présentera sa toute dernière création, Archipel, Estelle Clareton mariera danse, théâtre et arts visuels dans Paysages de papier, Théâtre Tout à Trac poursuivra son exploration de l’univers de Lewis Carroll avec Alice de l’autre côté, Le Petit Théâtre de Sherbrooke ira d’un concert rock maraîcher avec Le Potager, tandis que L’eau du bain innovera en créant une pièce autobiographique, Le Musée de la famille, où les véritables membres d’une famille donneront vie à une œuvre construite à partir de leur dynamique et des liens qui les unissent.

En ce qui concerne le Théâtre jeunesse Les Gros Becs, qui attend toujours de pouvoir investir son tout nouvel espace de représentation, 16 spectacles seront offerts, soit 15 au centre commercial Fleur de Lys et un au Diamant (la coproduction franco-norvégienne Moby Dick). Cette dernière programmation signée Amélie Bergeron – la direction artistique sera dorénavant partagée par Jean-Philippe Joubert et Melissa Merlo – inclut la plus récente œuvre des Incomplètes, Soudain les îles, la reprise de l’un des succès du Théâtre Bouches Décousues Ma petite boule d’amour, l’épopée pirate La Légende de Barbe d’Or des Fabulateurs, la « docufiction sur le thème de la famille » Tonne de briques de Samsara Théâtre, de même que Celle qui marche loin, une coproduction franco-québécoise d’Ombres folles – compagnie de création et de RoiZIZO théâtre inspirée du colossal périple à pied à travers l’Amérique d’une Autochtone mariée à un Canadien français au début du 19e siècle.

Du côté de L’Arrière Scène – Théâtre jeune public, on nous convie à assister aux pérégrinations dans un jardin du petit éléphant rose Pomelo d’Ombres Folles, aux improvisations à saveur théâtrale de la Ligue nationale d’improvisation avec La LNI s’attaque aux classiques et aux expériences ludiques et instructives des Idées lumière de Production Nuages en pantalon – compagnie de création. S’y ajoutent, entre autres, une coproduction d’Ondinnok et du Théâtre de la Vieille 17, TOQAQ MECIMI PUWIHT / Delphine rêve toujours, une autre coproduction, cette fois du Théâtre Bouches Décousues et du Théâtre les gens d’en bas, L’Enfant corbeau, l’œuvre clownesque Walter EGO des Productions L’Aubergine, le spectacle de marionnettes Lettres de la ville-peinture de Valise Théâtre, ainsi que la plus récente production – alliant danse et théâtre – de L’Arrière Scène, Ma Sœur, un texte de Serge Marois mis en scène par Jean-François Guilbeault.

Pour en savoir plus sur la programmation de la Maison Théâtre, c’est ici.

Pour tout connaître de la programmation des Gros Becs, c’est ici.

Pour en apprendre davantage sur la programmation de L’Arrière Scène, c’est ici.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.