Enjeux JEU 183 ∙ Le silence

Jeu de mains, le théâtre sous le signe de la surdité

© The National Theatre of the Deaf

Les enjeux liés à la surdité dans les arts vivants sont multiples, du côté des artistes comme du public, et la communication peut parfois être complexe entre les communautés sourde et entendante. Lorsqu’on se trouve dans l’incapacité physique de distinguer la présence ou l’absence de son, comment appréhender une représentation théâtrale ? Comment s’organise le processus de création et l’échange avec les équipes de production ?

C’est à ces défis que font face Hodan Youssouf et Jennifer Manning, deux comédiennes faisant notamment partie de L’Œil éveillé. Ce collectif d’artistes s’est produit pour la première fois à l’occasion du Festival Phénomena 2021, puis au festival Sound Off à Edmonton au printemps suivant, permettant ainsi à la communauté sourde francophone de faire ses premiers pas dans un événement culturel de grande ampleur en Alberta.

L’Œil éveillé. Sur la photo : Hodan Youssouf © Caroline Hayeur

Hodan Youssouf, née en Somalie, est arrivée au Canada à la fin des années 1980 et a développé son amour pour le théâtre à la suite de sa rencontre avec son enseignante en langue des signes québécoise (LSQ). Elle a tenu le rôle de Youmna dans Traversée de la compagnie Voyageurs Immobiles. Sa collègue Jennifer Manning a vécu une dizaine d’années en Alberta avant de revenir à Montréal et de jouer dans une adaptation en LSQ du classique de Shakespeare Roméo et Juliette

(Le sujet vous intéresse? Lisez la suite dans JEU 183.)