Nouvelles

Le déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant sera repris au prochain Carrefour international de théâtre de Québec

Communiqué de presse: «Conséquemment à la confirmation du financement de la Ville de Québec pour la reprise du spectacle déambulatoire, la direction du Carrefour international de théâtre est heureuse de pouvoir présenter à nouveau Où tu vas quand tu dors en marchant…2 pour tout ce qu’il offre d’opportunités et de découvertes pour les artistes et pour le public. Grâce à ce spectacle, le festival et le théâtre occupent une plus grande place dans l’espace public et événementiel de Québec et, pour notre plus grand bonheur et notre fierté, tout cela est l’œuvre des artistes et artisans d’ici.

Depuis sa création en 2009, plus de 80 000 personnes ont assisté à Où tu vas quand tu dors en marchant… L’année dernière, 272 artistes, artisans et professionnels de la scène étaient de la partie et une cinquantaine de commerçants et collaborateurs en tous genres ont participé à sa réalisation. Le Carrefour tient à remercier la Ville de Québec pour la confiance qu’elle nous accorde et qui nous permet d’offrir une grande fête du théâtre au cœur de la cité.

La somme consentie par la ville étant inférieure aux années antérieures, nous devrons travailler avec les concepteurs afin de réduire la facture tout en protégeant le cœur et l’âme des tableaux. Toute l’équipe s’y affaire : « nous livrerons un spectacle à la hauteur des attentes : celles de la ville et du public. Et aussi à la hauteur de nos attentes respectives, car tous ceux qui sont impliqués dans ce projet ont à cœur sa qualité artistique et son succès. »

Dominique Violette, directrice générale du Carrefour depuis plus de dix ans insiste : « Je suis bien placée pour vous dire que, notamment d’un point de vue financier, chaque édition du festival est un véritable tour de force. Chaque fois, je suis reconnaissante envers ceux qui ont accepté de nous soutenir. Chaque année nous essayons de rêver en faisant confiance à nos efforts et à tous ceux qui aiment le festival et qui ont à cœur le développement artistique et culturel de Québec. Je continue de croire que le résultat en vaut vraiment la peine. »

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *