Normal Desires Danse-Cité
Nouvelles

Prix hommage à Françoise Graton et Gilles Pelletier

Dans le cadre du 50e anniversaire du Théâtre Denise-Pelletier et de la Semaine pour l’école publique, qui s’est déroulée cette année sous le thème Une école en art, la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) a remis hier soir son Prix hommage à Françoise Graton et Gilles Pelletier, fondateurs de la Nouvelle compagnie théâtrale (NCT), aujourd’hui le Théâtre Denise-Pelletier, en lever de rideau de la pièce Zone de Marcel Dubé, présentée jusqu’au 18 octobre.

La FAE a ainsi voulu souligner l’apport de ces deux pionniers qui ont donné naissance à une compagnie théâtrale engagée depuis 50 ans à faire découvrir les grandes œuvres de la dramaturgie mondiale à des dizaines de milliers d’élèves chaque année. «En créant la NCT, madame Graton et monsieur Pelletier ont eu à cœur de transmettre leur passion et leur amour du théâtre à la jeunesse québécoise», dit M. Sylvain Mallette, président de la FAE. La Fédération autonome de l’enseignement a aussi profité de l’occasion pour souligner la contribution du Théâtre Denise-Pelletier aux programmes d’enseignement et de formation ayant permis d’enrichir l’environnement d’apprentissage des écoles publiques.

Lors de la remise du prix hommage, deux courts extraits de pièces qui ont marqué la carrière de Françoise Graton et Gilles Pelletier ont été présentés par les écoles secondaires FACE (Montréal) et Le Carrefour (Gatineau). Adèle Surprenant et Émilou Johnson ont incarné respectivement Madame Martin et Monsieur Martin de La Cantatrice chauve de Ionesco, tandis que Frédéric Maisonneuve a interprété le rôle titre d’Un simple soldat de Gratien Gélinas.

Françoise Graton

Françoise Graton a été des débuts de notre télévision où elle a connu une carrière bien remplie en jouant dans des téléthéâtres, des émissions pour enfants et des téléromans. Elle a aussi joué plusieurs rôles au cinéma. Le théâtre a toujours été sa grande passion. Comme comédienne, elle y a joué une centaine de rôles aussi bien classiques que  modernes, sans oublier les grandes œuvres québécoises. En 1964, Françoise Graton eut l’idée de faire du théâtre de répertoire spécialement destiné au public étudiant. Gilles Pelletier, son compagnon de vie, et Georges Groulx s’associèrent à son projet et ensemble, ils fondèrent la Nouvelle Compagnie Théâtrale, la NCT. À titre de directrice de production à la NCT, elle a supervisé quelque 90 productions théâtrales.

Gilles Pelletier

Gilles Pelletier, fait ses débuts au théâtre en 1945. Au cours de sa carrière, il jouera dans une centaine de pièces. À la télévision, il a participé à un grand nombre d’émissions dramatiques, dont une trentaine de téléthéâtres et plusieurs séries. Sa carrière au cinéma est aussi prolifique. En plus de son rôle de comédien, il a signé plusieurs mises en scène et a longtemps assuré la direction administrative de la NCT. Monsieur Pelletier a reçu plusieurs distinctions, mentionnons entre autres le Prix Victor-Morin, le Prix du Gouverneur général du Canada ainsi que le Prix Denise-Pelletier. Il est également Officier de l’Ordre du Canada et de l’Ordre national du Québec.

Théâtre Denise-Pelletier

L’amour du théâtre et de la jeunesse ont motivé Françoise Graton et Gilles Pelletier à créer cette institution qui, aujourd’hui, occupe une place essentielle dans le développement culturel du Québec, en particulier auprès du personnel enseignant et des écoles. Aujourd’hui, le Théâtre Denise-Pelletier, nommé ainsi en l’honneur de cette grande comédienne québécoise, collaboratrice de la première heure de la NCT, et également sœur de Gilles Pelletier, accueille annuellement 60 000 élèves en provenance de 250 écoles. Plus de cinq millions de spectatrices et de spectateurs qui ont assisté à quelque 10 000 représentations des 500 productions, depuis sa fondation, il y a cinquante ans. En plus d’offrir une expérience théâtrale stimulante à son jeune public, le TDP s’est toujours préoccupé de soutenir le travail des enseignantes et enseignants dans leur milieu. Au fil des ans, il a diversifié ses approches pour mieux les épauler en leur offrant une série d’ateliers de formation portant sur divers aspects de la pratique théâtrale. Ces ateliers permettent d’approfondir les connaissances et de les appliquer dans le cadre de projets scolaires.

Lauréats du Prix hommage de la FAE

Françoise Graton et Gilles Pelletier sont les cinquièmes lauréats du Prix hommage de la FAE à l’occasion de la Semaine pour l’école publique. Les autres récipiendaires ont été Guy Rocher, en 2012, Paul Gérin-Lajoie, en 2011, Bryan Perro, en 2010 et Lise Bissonnette, en 2009.

 

 

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *