Nouvelles

Suzanne Lebeau lauréate d’un Prix du Gouverneur général

Suzanne Lebeau, auteure dramatique et codirectrice artistique du Carrousel, compagnie de théâtre, se mérite le Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle (PGGAS) de la réalisation artistique – catégorie Théâtre, la plus haute distinction accordée dans le domaine des arts du spectacle au pays.

Les noms des lauréats 2016 ont été dévoilés ce matin par la Fondation des PGGAS lors d’un événement qui se tenait au Centre Phi à Montréal. Aux côtés de madame Lebeau, quatre autres artistes se voient décerner un Prix de la réalisation artistique dans leur discipline, il s’agit de Susan Aglukark (musique populaire), Marie Chouinard (danse), Ben Heppner (musique classique), Robert Lantos (cinéma).

Les PGGAS récompensent chaque année un groupe d’artistes et de bénévoles qui, au cours de toute une vie, ont apporté une contribution exceptionnelle à la vie culturelle canadienne. Les lauréats 2016 seront honorés au cours de divers événements qui se dérouleront à Ottawa en juin et qui culmineront par le Gala des PGGAS présenté au Centre national des Arts le 11 juin.

Depuis plus de quarante ans, Suzanne Lebeau consacre son œuvre à l’écriture dramatique. Cette distinction vient souligner son apport exceptionnel au théâtre, témoignant de l’importance dans la vie culturelle de la pratique théâtrale destinée aux jeunes publics. «Les enfants comprennent toujours beaucoup plus qu’on ne le croit. Ils sont d’une grande force morale et d’une incroyable disponibilité aux formes les plus contemporaines et aux idées les plus audacieuses.»

Suzanne Lebeau

Née à Montréal, Suzanne Lebeau se destine d’abord à une carrière d’actrice. Après avoir fondé le Carrousel avec Gervais Gaudreault en 1975, elle délaisse peu à peu l’interprétation pour se consacrer exclusivement à l’écriture. Aujourd’hui, l’auteure a plus de 30 pièces originales à son actif et est reconnue internationalement comme l’un des chefs de file de la dramaturgie pour jeunes publics. Elle compte parmi les auteurs québécois les plus joués à travers le monde, avec plus de 150 productions répertoriées sur tous les continents. Ses œuvres sont publiées de par le monde et traduites en 25 langues.

La contribution exceptionnelle de Suzanne Lebeau à l’épanouissement de la dramaturgie pour jeunes publics lui a valu de nombreux prix et distinctions, dont le Prix littéraire du Gouverneur général 2009 – catégorie Théâtre, le Prix Sony Labou Tansi des lycéens 2009 et le Prix des Journées de Lyon des auteurs de théâtre 2007 pour Le bruit des os qui craquent, une pièce créée par le Carrousel et le Théâtre d’Aujourd’hui en 2009 et de nouveau portée à la scène par la Comédie-Française en 2010. Dès 1998, l’Assemblée internationale des parlementaires de langue française lui décerne le grade de Chevalier de l’Ordre de la Pléiade pour l’ensemble de son œuvre et en 2010, le gouvernement du Québec lui décerne le prix Athanase-David, la plus prestigieuse récompense de carrière remise à un écrivain québécois.

Elle reçoit, en 2012, le prix hommage de CINARS et, en 2013, celui de RIDEAU ainsi que le Prix Gascon-Thomas décerné par l’École nationale de théâtre pour son apport exceptionnel à l’épanouissement du théâtre au Canada. En 2015, le CALQ lui attribue une bourse de carrière qui vise à soutenir la démarche d’un artiste reconnu pour son apport exceptionnel à son art. Son plus récent texte, Chaîne de montage, figurait parmi les cinq finalistes au Grand Prix de littérature dramatique 2015 en France.

Communiqué de presse | PGGAS

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *