Normal Desires Danse-Cité
Nouvelles

Les huit lauréats et lauréates du prix de la danse 2018

Prix de la danse de Montréal 2018

Les PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL (PDM) dévoilaient le 15 novembre dernier les lauréats et lauréates 2018. Sous la présidence d’honneur de la chorégraphe Mélanie Demers, la cérémonie, animée par Anik Bissonnette, directrice artistique de l’École supérieure de ballet du Québec, s’est déroulée en présence de : Marie Chouinard, présidente et fondatrice des PDM ; Christine Gosselin, responsable de la culture, du patrimoine et du design à la Ville de Montréal ; Sylvie Cordeau, vice-présidente, philanthropie et commandites de Québecor ; Fabienne Cabado, directrice générale du Regroupement québécois de la danse ; Stéphanie Perron, chargée des communications à la Caisse Desjardins de la Culture ; Francine Bernier, directrice générale et artistique de l’Agora de la danse ; Stéphane Labbé, directeur général de Tangente ; Martin Brière et Marie- Alice Phillips, respectivement président et trésorière du conseil d’administration de Diagramme – gestion culturelle ; Alain Paré, président et fondateur de CINARS ; Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du CALQ ; Nathalie Maillé, directrice générale du CAM ; ainsi que des membres du conseil d’administration des PDM, de partenaires, de nombreuses personnalités et des lauréats.

Le GRAND PRIX de la danse de Montréal 2018

présenté par Québecor et la Ville de Montréal

La chorégraphe Crystal Pite remporte le GRAND PRIX de la danse de Montréal 2018. Assortie cette année d’une bourse de 25 000 $, offerte par Québecor et la Ville de Montréal, cette récompense prestigieuse lui a été remise par Sylvie Cordeau, vice- présidente, philanthropie et commandites de Québecor, et Christine Gosselin, responsable de la culture, du patrimoine et du design à la Ville de Montréal. Le jury a relevé le rayonnement particulièrement impressionnant du travail de Crystal Pite à l’international, son talent, sa démarche assidue, sa recherche continuelle, son sens certain de la chorégraphie, sa maîtrise des différents éléments scéniques et sa capacité à approfondir des sujets complexes et sombres. Enfin, cette artiste vit une belle histoire avec Montréal, un lien qu’elle a su construire et qui se poursuit encore aujourd’hui. Elle présentait Betroffenheit, à la Salle Pierre-Mercure, au Festival TransAmériques en juin 2018, œuvre coproduite entre autres par l’Agora de la danse.

Le Prix de la danse de Montréal 2018, catégorie INTERPRÈTE

présenté par le Regroupement québécois de la danse et la Caisse Desjardins de la Culture

Le Prix INTERPRÈTE, présenté par le Regroupement québécois de la danse et la Caisse Desjardins de la Culture, agrémenté d’une bourse de 10 000 $, a été attribué à Louise Bédard. Le jury a voulu souligner le travail d’interprète accompli par Louise Bédard dans le dernier opus, Tout ce qui va revient de Catherine Gaudet, présenté à La Chapelle Scènes Contemporaines, au printemps 2018. Il a également tenu à reconnaître sa capacité à dialoguer et à collaborer avec des artistes de différents horizons tout au long d’une longue carrière à la fois intègre et remarquable. Il a souligné la finesse, la rigueur, l’ouverture et la curiosité de cette artiste « jusqu’au bout des ongles », danseuse à la présence émouvante dont le travail d’interprète reste toujours actuel et intemporel. Louise Bédard a reçu son prix des mains de Fabienne Cabado, directrice générale du RQD, et de Stéphanie Perron, chargée des communications à la Caisse Desjardins de la Culture.

Le Prix de la danse de Montréal 2018, catégorie DÉCOUVERTE

présenté par l’Agora de la danse et Tangente

Le Prix DÉCOUVERTE, présenté par l’Agora de la danse et Tangente, accompagné d’une bourse de 5 000 $ et d’une résidence de création d’une semaine, revient à la chorégraphe et interprète Katia-Marie Germain, qui présentait Habiter au OFFTA au printemps 2018. Ce prix met en relief la démarche singulière interdisciplinaire et à contre-courant de Katia- Marie Germain ainsi que le minimalisme et l’extrême précision d’un travail concis, contenu et totalement habité. Francine Bernier, directrice générale et artistique de l’Agora de la danse, et Stéphane Labbé, directeur général de Tangente, ont remis ce prix à Katia-Marie Germain.

Le Prix de la danse de Montréal 2018, catégorie GESTIONNAIRE CULTUREL(LE)

présenté par Diagramme – gestion culturelle

Francine Bernier, directrice générale et artistique de l’Agora de la danse, remporte ce prix, doté d’un montant de 5 000 $, qui lui a été remis par Martin Brière et Marie-Alice Phillips, respectivement président et trésorière du conseil d’administration de Diagramme. Cette reconnaissance souligne la longévité de Francine Bernier à la barre de l’Agora de la danse depuis 25 ans et salue son engagement à soutenir la création chorégraphique d’ici, en accueillant les artistes du mouvement et en leur offrant les conditions adaptées au développement de leur pratique. Faisant preuve d’audace et de détermination, visionnaire, rassembleuse et pragmatique, elle a su aussi fédérer les forces vives d’un milieu et contribuer à l’avènement de l’ÉDIFICE WILDER – Espace danse, où réside désormais l’Agora de la danse.

Le Prix de la danse de Montréal 2018, catégorie CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE

Ce prix est décerné à Dena Davida, danseuse, chorégraphe, commissaire, pédagogue et chercheure en danse contemporaine, pour souligner le travail colossal qu’elle a accompli pour le milieu de la danse pendant sa longue carrière, son intérêt pour les voix émergentes et le développement des artistes ainsi que sa capacité d’analyser la discipline et de chercher constamment à la renouveler. Le conseil d’administration des Prix de la danse est particulièrement sensible à son travail de réflexion sur le commissariat.

Le Prix de la danse 2018, catégorie DIFFUSION INTERNATIONALE

présenté par CINARS

La compagnie Cas Public reçoit ce prix inaugural accompagné d’une bourse de 5 000 $, pour sa tournée effectuée du 25 février au 5 mai 2018, qui comprenait 34 représentations du spectacle 9 dans 18 villes de 3 pays. Ce nouveau prix, créé à l’occasion des 35 ans de CINARS, est remis à une compagnie de danse canadienne qui s’est illustrée à l’international par la qualité d’une tournée. Alain Paré, président et directeur de CINARS, a remis ce prix à Hélène Blackburn, directrice artistique de Cas Public qui pour l’occasion est accompagnée de Mickaël Spinnhirny, agent d’artistes et architecte de cette tournée.

Le Prix du CALQ pour la meilleure œuvre chorégraphique

Ce prix, assorti d’un montant de 10 000 $, a été remporté par Emmanuelle Lê Phan et Elon Höglund pour threesixnine, présenté à la Cinquième Salle de la Place des Arts, dans le cadre du Festival Quartiers Danses, en septembre 2017. Les membres du comité de sélection ont été éblouis par threesixnine qui puise dans les danses issues de la culture hip-hop et leur rend justice. La chorégraphie alterne avec intelligence entre chaos et synchronicité, donnant lieu à une danse chargée, évocatrice et résolument physique. À la fois organique et mécanique, cette danse semble aussi évoquer la vie cosmopolite et reflète notre société grâce à l’expressivité des interprètes de Tentacle Tribe dont la virtuosité se doit d’être soulignée. Le duo de Tentacle Tribe a reçu ce prix des mains d’Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du Conseil.

Envol, le Prix pour la diversité culturelle et les pratiques inclusives en danse

Envol, le Prix pour la diversité culturelle et les pratiques inclusives en danse, assorti d’un montant de 10 000 $, a été décerné par un jury indépendant à France Geoffroy en reconnaissance de sa contribution inestimable, depuis plus de 20 ans, à l’essor de la danse intégrée à Montréal dont elle est la pionnière. Les membres du jury ont voulu également souligner l’énergie indéfectible qu’elle a déployée pour développer la danse intégrée et la partager avec un nombre impressionnant de personnes de tous âges, handicapées ou non, par une panoplie de moyens. Le prix a été remis à France Geoffroy par Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal.

LES PDM

Créé en 2011 par la chorégraphe Marie Chouinard, présidente des PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL, l’événement est l’occasion de saluer l’excellence des artistes en danse qui se sont produits sur les scènes montréalaises entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018. En outre, les PRIX DE LA DANSE soulignent le travail de gestionnaires et de personnalités qui contribuent au rayonnement de la discipline. Enfin, ils visent à réaffirmer le dynamisme de Montréal comme capitale de la danse ainsi que son rayonnement international.

Communiqué de presse | Prix de la danse de Montréal

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *