Nouvelles

Joe Jack et John fête ses 15 ans

Joe Jack et John

La compagnie de théâtre inclusive Joe Jack et John fête son quinzième anniversaire le 16 mai prochain à l’Écomusée du Fier Monde.

En octobre 2003, Catherine Bourgeois cofonde Joe Jack et John avec le désir de faire un théâtre différent, ou du moins de le faire à sa manière : engagé, performatif et inclusif. Rapidement, les thèmes s’inspirant de l’actualité et la production in situ renouvellent l’aventure théâtrale en créant une proximité avec le public. Parallèlement, les distributions de Joe Jack et John retiennent l’attention : la compagnie collabore avec des acteurs professionnels ayant une déficience intellectuelle ou issus de divers horizons culturels. Plusieurs acteurs-collaborateurs sont issus de l’école inclusive Les Muses : Centre des arts de la scène. La singularité des distributions concerne autant la recherche esthétique que la rencontre humaine et vise à faire entendre une parole peu écoutée, à faire réfléchir sur des enjeux contemporains et à faire avancer le dialogue de notre société à travers l’art.

Compagnie pionnière en matière d’inclusion et d’accessibilité dans le paysage théâtral québécois, Joe Jack et John travaille depuis sa fondation à rejoindre des publics pour qui l’accès au théâtre est difficile, que ce soit pour des raisons sociales, économiques ou intellectuelles.

Catherine Bourgeois explique : « En 15 ans, le milieu théâtral a beaucoup évolué : les préjugés ont fondu pour faire place à une plus grande ouverture face à l’altérité et à la diversité humaine. À ses débuts, la compagnie a dû faire preuve d’une grande inventivité pour que ses œuvres rejoignent les publics : naviguant entre un ancien bain public, un bar et un loft industriel du Mile End, il lui aura fallu huit ans avant d’être diffusée au sein d’une programmation théâtrale, soit en 2011 avec Just fake it au Théâtre Aux Écuries. »

Devenue compagnie résidente d’Espace Libre au printemps 2018, Joe Jack et John fait désormais de plus en plus partie du milieu, et de moins en moins de la marge. Le rayonnement de ses productions, de Toronto à Berlin, en passant par la Normandie, atteste de sa pertinence sociale et artistique. Catherine Bourgeois s’est quant à elle mérité le prix Artiste mi-carrière de la Fondation des arts de l’UQAM au printemps 2019.

Les personnes désirant participer à la soirée du 16 mai pourront prendre un verre avec les artistes qui ont fait de la compagnie ce qu’elle est aujourd’hui. Au menu : jeux, encan et autres festivités !

Communiqué de presse | Joe Jack et John

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *