Nouvelles

Et sont en nomination…

Lauréat·es des prix de la critique

FINALISTES DES PRIX DE LA CRITIQUE // SAISON 2018-2019

À MONTRÉAL

Le lundi 2 décembre prochain, à 17h, l’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) procédera à l’édition montréalaise de la remise de ses Prix de la critique au foyer Joseph-M.-B.-Beaupré de la Maison Théâtre (245, rue Ontario Est). Les finalistes pour la saison 2018-2019 sont…

Dans la catégorie « Meilleur spectacle » :

CHAPITRES DE LA CHUTE, de Stefano Massini, traduit par Pietro Pizzuti, dans une mise en scène de Marc Beaupré et de Catherine Vidal, une coproduction de Terre des Hommes, de Cœur battant et du Théâtre de Quat’sous ;

CORIOLAN, de William Shakespeare, traduit et adapté par Michel Garneau, dans une mise en scène de Robert Lepage, une production du Théâtre du Nouveau Monde, d’après une production du Festival de Stratford 2018 ;

PLATONOV, AMOUR, HAINE ET ANGLES MORTS, d’après Anton Tchekhov, traduit par Françoise Morvan et André Markowicz, dans une mise en scène et une adaptation d’Angela Konrad, une coproduction du Groupe de la Veillée et de La Fabrik.

Dans la catégorie « Meilleure mise en scène » :

CHRISTIAN LAPOINTE, pour Le reste vous le connaissez par le cinéma, de Martin Crimp, traduit par Christian Lapointe, une coproduction d’Espace Go, de Carte blanche et du Théâtre français du Centre national des Arts ;

ROBERT LEPAGE, pour Coriolan de William Shakespeare, traduit et adapté par Michel Garneau, une production du Théâtre du Nouveau Monde, d’après une production du Festival de Stratford ;

FLORENT SIAUD, pour Britannicus, de Jean Racine, une production du Théâtre du Nouveau Monde.

Dans la catégorie « Meilleur texte original » :

21, de Rachel Graton, une production de Rachel Graton ;

LES BARBELÉS, d’Annick Lefebvre, une production du Théâtre de Quat’sous et du Théâtre de la Colline ;

LIGNES DE FUITE, de Catherine Chabot, une coproduction du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et de Corrida.

Dans la catégorie « Meilleure scénographie » :

ROMAIN FABRE, pour sa conception du décor de Fanny et Alexandre, d’Ingmar Bergman, une production du Théâtre Denise-Pelletier ;

ODILE GAMACHE, pour sa conception du décor des Larmes amères de Petra von Kant, de Rainer Werner Fassbinder, une coproduction de Création Dans la Chambre et du Théâtre du Trillium ;

JEAN HAZEL, pour sa conception du décor du Reste vous le connaissez par le cinéma, de Martin Crimp, une coproduction d’Espace Go, de Carte blanche et du Théâtre français du Centre national des Arts.

Dans la catégorie « Hors Québec » :

LA CONVIVIALITÉ, d’Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, dans une mise en scène de Dominique Breda, Arnaud Pirault et Clément Thirion, une production de Chantal & Bernadette présentée à la salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier ;

QUASI NIENTE, de Daria Deflorian et Antonio Tagliarini, une coproduction de A.D, du Teatro di Roma – Teatro Nazionale, du Teatro Metastasio di Pratoet de la Emilia Romagna Teatro Fondazione, présentée à l’occasion du Festival TransAmériques ;

TOUS DES OISEAUX, de Wajdi Mouawad, dans une mise en scène de l’auteur, une production du Théâtre de la Colline présentée à l’occasion du Festival TransAmériques.

Dans la catégorie « Interprétation féminine » :

ANNE-MARIE CADIEUX, pour son rôle dans Les Larmes amères de Petra von Kant, de Rainer Werner Fassbinder, traduit par Frank Weigand, adapté par Gabriel Plante, dans une mise en scène de Félix-Antoine Boutin, une coproduction de Création Dans la Chambre et du Théâtre du Trillium ;

MARINE JOHNSON, pour son rôle dans 21, de Rachel Graton, dans une mise en scène d’Alexia Bürger, une production de Rachel Graton ;

MAGALIE LÉPINE-BLONDEAU, pour son rôle dans Électre, de Sophocle, adapté par Evelyne de la Chenelière, dans une mise en scène de Serge Denoncourt, une production d’Espace Go.

Dans la catégorie « Interprétation masculine » :

FRANCIS DUCHARME, pour son rôle dans Britannicus, de Jean Racine, dans une mise en scène de Florent Siaud, une production du Théâtre du Nouveau Monde ;

ALEXANDRE GOYETTE, pour son rôle dans Coriolan, de William Shakespeare, traduit et adapté par Michel Garneau, dans une mise en scène de Robert Lepage, une production du Théâtre du Nouveau Monde, d’après une production du Festival de Stratford ;

RENAUD LACELLE-BOURDON, pour son rôle dans Platonov, amour, haine et angles morts, d’après Anton Tchekhov, traduit par Françoise Morvan et André Markowicz, dans une mise en scène d’Angela Konrad, une coproduction du Groupe de la Veillée et de La Fabrik.

Dans la catégorie « Meilleur spectacle jeune public » :

À TABLE !, de Simon Boulerice, Sylvie Laliberté et Serge Marois, dans une mise en scène de Serge Marois, une production de l’Arrière Scène ;

HENRI BARBEAU, de Fabien Fauteux, dans une mise en scène de l’auteur, une production du Théâtre Tortue Berlue ;

LE SCRIPTARIUM 2019, par un collectif d’auteurs adolescents dirigé par Mathieu Gosselin, sous le commissariat de Didier Lucien, dans une mise en scène de Sylvain Scott, une production du Théâtre Le Clou en collaboration avec Les Gros Becs.

LES LAURÉATS SERONT RÉVÉLÉS LE MARDI 3 DÉCEMBRE 2019 PAR VOIE DE COMMUNIQUÉ.

Les Prix de la critique remis par l’AQCT

Les Prix de la critique sont remis annuellement depuis 1985, maintenant dans 8 catégories à Québec et à Montréal, à la suite d’un vote des membres de l’Association québécoise des critiques de théâtre suivi d’une discussion. L’AQCT compte une trentaine de membres œuvrant dans une vingtaine de médias à Montréal et à Québec.

Notez qu’un prix spécial sera également remis lors de la cérémonie du 2 décembre à une compagnie québécoise majeure s’étant démarquée cette année par son audace et sa créativité.

www.facebook.com/aqctheatre

Communiqué de presse | AQCT

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *