Nouvelles

Aux Écuries diffuse en ligne

Fermé au moins jusqu’au 3 mai, le Théâtre Aux Écuries offre au public des captations vidéo et audio de ses compagnies résidentes pour aider à passer « ces temps où les sorties se font rares » :

Projet Mû rend accessible en ligne, et ce, jusqu’à la fin du confinement, deux de ses créations pour la jeunesse : Petite sorcière, un solo interprété par Maude Desrosiers, destiné aux enfants à partir de 6 ans, et Vipérine, qui s’adresse à tout public dès 8 ans. Deux textes de Pascal Brullemans, mis en scène par Nini Bélanger, qui explorent les thèmes difficiles du deuil et de la souffrance, de la résilience et du courage. L’équipe diffuse également, via ses réseaux sociaux, des « entrevues écuriennes » avec les conceptrices et concepteurs de sa nouvelle création, Splendide Jeunesse, du 14 au 24 avril, période initialement prévue des représentations du spectacle.

Quant à lui, le Théâtre du Futur propose un saut dans le passé pour nous permettre d’assister au concert du double-lancement d’album et de livre de Navet Confit, membre du collectif, qui a eu lieu le 18 avril 2019, ainsi que le balado théâtral Foule bleue, un déambulatoire de 2014 « à consommer en coloriant un camaïeu de bleus, en prenant un bain tout bleu ou encore en vous servant un bon thé bleu (oolong) ».

Enfin, le Théâtre de la Pire Espèce vous offre un extrait de son spectacle Villes, collection particulière (2014), et vous invite à explorer son étonnant site « Le bestiaire d’objets », où textes, images et archives vidéo sur le théâtre d’objets ont été rassemblés à l’occasion des 20 ans de la compagnie, l’année dernière.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *