Nouvelles

Récolte automnale en trois temps au TDP

Opsis_That Moment - Le pays des cons

Le Théâtre Denise-Pelletier refleurit lui aussi après la période de jachère imposée des derniers mois. Il nous offre trois productions, dont une présentée à la salle Fred-Barry. Le Théâtre de l’Opsis y propose, dans le cadre de son Cycle des territoires féminins, That Moment – Le Pays des cons de la dramaturge moldave Nicoleta Esinencu, dans une mise en scène de Luce Pelletier. Des chorégraphies signées Sylvain Émard ponctueront cette pièce pamphlétaire traitant du capitalisme et de l’individualisme effrénés.

Sur la grande scène, le public aura droit à une nouvelle mouture de Je cherche une maison qui vous ressemble, un spectacle de Marie-Christine Lê-Huu alliant musique, théâtre et poésie (mis en scène par Benoît Vermeulen), inspiré par la vie et l’œuvre de Pauline Julien et Gérald Godin.

Amours propres_TDPJean-François Brière

Enfin, le directeur artistique de l’institution Claude Poissant, de concert avec Louis-Karl Tremblay, propose Amours propres, un florilège d’extraits théâtraux issus des répertoires classiques et contemporains qui feront écho aux élans et émotions intrinsèques à la condition humaine, quels que puissent être les obstacles et bouleversements qu’impose l’ère dans laquelle nous vivons.

Communiqué de presse | Théâtre Denise-Pelletier

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *