Dirigé par Sophie Pouliot, le dossier de ce numéro est consacré aux liens nombreux et variés existant entre littérature et scènes, qui connaissent actuellement un regain marqué. En effet, on ne compte plus, dans nos théâtres comme en danse ou au cirque, les œuvres inspirées de romans ou de vies d’écrivains, faisant appel à la poésie, voire aux essais philosophiques. À l’inverse, le texte théâtral fait l’objet de publications lui donnant une stature littéraire. Hors dossier, on trouve des chroniques sur des expériences théâtrales inspirantes, un entretien avec Rémi Boucher des Coups de théâtre et un portrait de Philippe Quesne, présent au FTA et au Carrefour 2018.

Consultez JEU 166 sur Érudit.