Sous la codirection de Jean-Robert Bisaillon et Michelle Chanonat, le dossier de ce numéro arrive à point nommé alors que les énoncés de politiques publiques concernant le numérique et d’importants programmes de subvention encouragent les artistes à prendre ce virage essentiel. Changement de paradigmes, mutualisation des données, partage d’expertise et développement de public, numérisation des archives et téléprésence composent le menu de ce dossier où spécialistes, artistes et représentants des Conseils des arts s’expriment.

Hors dossier, on lira la Carte blanche d’Olivier Arteau sur la quête d’absolu qui guide son travail sur Antigone, une réflexion pénétrante de Ralph Elawani sur notre conception de la diversité et de «notre» culture, et un portrait du metteur en scène d’origine suisse Milo Rau.

Consultez JEU 168 sur Érudit.

 

 

EnregistrerEnregistrer