Nouvelles

En 2014, le Théâtre du Rideau Vert fêtera ses 65 ans

Le Théâtre du Rideau Vert célébrera l’an prochain son 65e anniversaire. Au programme, un retour dans le temps avec une nouvelle production de la toute première pièce présentée sur ses planches en 1949, une soirée amoureuse à laquelle sont conviés les amis du Théâtre et le dévoilement d’une œuvre inspirée par l’univers de Michel Tremblay.

Le 65e anniversaire sera notamment l’occasion d’un retour aux sources pour le Théâtre du Rideau Vert, qui présentera en mai et juin la pièce Les Innocentes, de l’auteure américaine Lillian Hellman. Toute première production de son histoire, présentée le 17 février 1949, cette pièce avait été choisie par les fondatrices Yvette Brind’Amour et Mercedes Palomino pour inaugurer leur Théâtre. Audacieuse pour l’époque, l’œuvre demeure toujours percutante aujourd’hui.

Mise en scène par René Richard Cyr, la production proposera une distribution intergénérationnelle étonnante composée notamment d’Andrée Lachapelle, qui a assisté à la production originale comme spectatrice en 1949, Sylvie Drapeau, Rose-Maïté Erkoreka, Sylvie De Morais, Véronic Rodrigue, Catherine LeBlond et Samuël Côté. Rappelons que Les Innocentes relate les déboires de Karen et Marthe, deux amies de longue date, qui dirigent un pensionnat pour jeunes filles et qui seront victimes d’une rumeur, lancée par une jeune écolière, voulant qu’elles aient une relation «contre nature».

Enfin, rappelons que dans le cadre de la campagne de financement du projet de mise à niveau des immeubles et des équipements du Théâtre du Rideau Vert, une œuvre, inspirée par l’imposant décor de la pièce Le Paradis à la fin de vos jours de Michel Tremblay et commandée au scénographe Olivier Landreville, est aujourd’hui dévoilée au grand public.

Communiqué de presse // www.rideauvert.qc.ca

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *