Nouvelles

Brigitte Haentjens au CNA jusqu’en 2021

Le Centre national des Arts (CNA) a annoncé aujourd’hui la prolongation de trois ans – soit du 1er septembre 2018 au 31 août 2021 – du mandat de Brigitte Haentjens à titre de directrice artistique du Théâtre français. Il s’agit de la seconde prolongation du contrat de Mme Haentjens.

Lauréate du prix Siminovitch et du prix Gascon-Thomas en 2007, Brigitte Haentjens est devenue la première femme à prendre la tête du Théâtre français du CNA en 2012. Pour cette artiste emblématique qui s’est d’abord démarquée comme une des chefs de file de la création franco-ontarienne, cette nomination en Ontario a sonné comme un retour aux sources. Elle a surtout permis de saluer la démarche d’une créatrice percutante. Femme de lettres passionnée, metteure en scène habitée par les questions de l’identité féminine, du pouvoir et de la sexualité, Brigitte Haentjens déploie de spectacle en spectacle une esthétique aussi novatrice que rigoureuse.

«Je suis ravi de savoir que Brigitte Haentjens restera au sein de la famille du Centre national des Arts», a dit Peter Herrndorf, président et chef de la direction du CNA. «Les auditoires, artistes et critiques canadiens qui, comme nous, continuent d’être séduits par sa vision artistique unique ont de quoi se réjouir.»

«Je suis très enthousiaste à l’idée de continuer le travail au sein d’une équipe engagée, a affirmé Brigitte Haentjens. Le Centre national des Arts me permet l’audace de la création et me donne la latitude de collaborer avec des talents québécois, canadiens et internationaux. Quelle chance de poursuivre ce dialogue artistique qui s’approfondit chaque saison!»

Grâce à Brigitte Haentjens, le Théâtre français a coproduit un nombre important de spectacles ces dernières années, s’engageant ainsi dans des projets de création, des aventures artistiques. Mentionnons la fresque théâtrale Five Kings: l’histoire de notre chute écrite par Olivier Kemeid d’après les rois de Shakespeare, le bouleversant solo Septembre d’Evelyne de la Chenelière, les dernières créations de deux figures majeures du théâtre contemporain, Robert Lepage (avec 887 et la nouvelle version des Aiguilles et l’opium) et l’auteur-metteur en scène français Joël Pommerat (avec Ça ira (1) Fin de Louis et La réunification des deux Corées).

Le Théâtre français a également signé plusieurs coproductions avec des artistes provenant des communautés francophones du Canada et il les a accompagnés tout au long de la création de leurs projets respectifs. Pensons notamment à la metteure en scène de Sudbury Geneviève Pineault (avec l’adaptation théâtrale du roman Un vent se lève qui éparpille de Jean Marc Dalpé), au couple de Vancouver Esther Duquette et Gilles Poulin-Denis (avec Straight Jacket Winter) et à la comédienne de Gatineau Magali Lemèle (avec Je n’y suis plus).

Les spectacles mis en scène par Brigitte Haentjens ont été des plus marquants. Il n’y a qu’à penser à Une femme à Berlin d’après le Journal de Marta Hillers, à Richard III de Shakespeare et à Molly Bloom d’après le roman Ulysse de James Joyce. La directrice artistique a aussi initié des projets événementiels dans la région de la capitale nationale, faisant ainsi rayonner le Théâtre français. Mentionnons, entre autres, le spectacle déambulatoire et multidisciplinaire Le promenoir, le happening franco-ontarien À quoi ça sert d’être brillant si t’éclaires personne, qui mettait en scène une douzaine d’artistes de l’Ontario français, et la lecture-spectacle Le dire de Di de Michel Ouellette avec Céline Bonnier.

Les programmations et les activités du Théâtre français témoignent des normes d’excellence très élevées de la directrice artistique et de sa détermination à soutenir des démarches d’artistes débutants ou reconnus, d’ici ou d’ailleurs. Comme elle le souligne elle-même: «Au Théâtre français, nous cherchons toujours à offrir des propositions artistiques puissantes, ludiques, originales, des œuvres d’artistes travaillant sur la durée et qui ont foi dans le théâtre et sa capacité à nous faire vivre quelque chose d’unique.»

Communiqué de presse | Théâtre français du CNA

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *