Nouvelles

Guillaume Corbeil lauréat du prix Michel-Tremblay

La Fondation du Centre des auteurs dramatiques (CEAD) vient d’annoncer les lauréats de ses prix pour 2013.

Prix Michel Tremblay : Guillaume Corbeil – Cinq visages pour Camille Brunelle

Le prix Michel-Tremblay a été créé dans le but de reconnaître l’effervescence et la grande qualité de l’écriture dramatique en récompensant le meilleur texte porté à la scène durant la saison précédente. Le lauréat reçoit une bourse de 20 000 $, dont 10 000 $ versés par le Conseil des arts et des lettres du Québec [CALQ] et 10 000 $ versés par la Fondation du CEAD grâce à l’appui de Pixcom. Monsieur Michel Tremblay contribue financièrement à la réalisation de ce prix.

Prix Louise-Lahaye : Pascal Brullemans – Vipérine

Le prix Louise-LaHaye souligne l’excellence d’un texte jeune public porté à la scène durant la saison précédente. Le lauréat du prix remporte une bourse de 10 000 $ ainsi que le titre d’auteur associé à la Maison Théâtre pour une année. Ce prix bénéficie du soutien financier d’Hydro-Québec et de monsieur Lucien Abenhaim, veuf de Louise LaHaye.

Prix Gratien-Gélinas : Jean-Philippe Lehoux – L’écolière de Tokyo

Le prix Gratien-Gélinas est le plus important prix canadien décerné aux auteurs dramatiques francophones de la relève, et ce, grâce au soutien de Québecor (à titre de partenaire principal), de la Banque Nationale et du Cirque du Soleil. Il est constitué de la Bourse Françoise-Berd d’un montant de 10 000 $, destinée à l’auteur, ainsi que d’un montant de 15 000 $, remis à la compagnie théâtrale qui portera le texte à la scène. De plus, l’auteur reçoit une bourse de 2 000 $ offerte par Ici Radio-Canada Première. Enfin, le CEAD a produit une lecture publique du texte lors de son événement Dramaturgies en dialogue en août dernier. Cette année, le jury a également décerné deux mentions spéciales pour la qualité d’écriture de leur texte à Mathieu Handfield pour Le voleur de membres et à Marie-Hélène Larose-Truchon pour Minuit.

La remise des prix, animée par Catherine-Anne Toupin, s’est déroulée au Monument-National et a été ponctuée d’une lecture d’extraits des textes finalistes.

Créée en 1985 par le Centre des auteurs dramatiques [CEAD], la Fondation du CEAD soutient le travail des auteurs dramatiques en remettant chaque année trois prix majeurs qui soulignent l’excellence de leurs textes tout en leur permettant, grâce aux bourses accordées, de poursuivre leur travail d’écriture.

Communiqué de presse // www.cead.qc.ca

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *