Nouvelles

Siri, en trois langues, sur trois continents

Après avoir fait salles combles au FTA 2016 et au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui en 2017, Siri a été présentée en août dernier dans sa version anglaise au Festival Fringe d’Édimbourg pendant un mois. La production poursuit sa tournée internationale en se rendant à Rio de Janeiro au Brésil pour y présenter une nouvelle version (portugaise- brésilienne/française) du 23 novembre au 19 décembre au Oi Futuro Flamengo.

Toujours interprété par la talentueuse et polyvalente Laurence Dauphinais, il s’agit d’un succès sans précédent pour la compagnie. Il est extrêmement rare qu’une production théâtrale soit adaptée en d’autres langues et diffusée hors du monde francophone. Siri sera également présentée en version anglaise le 13 novembre 2017 au Monument-National dans le cadre de Hub Montréal.

Traduire le spectacle Siri a été un beau casse-tête pour les auteurs puisque la personnalité de l’assistante personnelle d’Apple change beaucoup d’une langue à l’autre. Ses référents et ses réponses également. Traduire ce spectacle, c’est le recréer à chaque fois, c’est réapprendre à connaitre Siri, lui parler longtemps, et laisser le texte ainsi que les intentions des auteurs être modifiés par elle.

Une actrice seule sur scène avec l’assistante personnelle d’Apple, Siri, comme unique partenaire. Le metteur en scène Maxime Carbonneau et l’actrice Laurence Dauphinais inventent un théâtre où le hasard fait loi. Dauphinais, l’une des premières canadiennes nées grâce à l’insémination artificielle, recherche ses origines en se servant de l’intelligence artificielle la plus célèbre au monde. Dans un jeu précis de questions et de réponses, elle expose la l’étrange dimension métaphysique de la machine tout en brouillant les limites qui les séparent. Siri est un pèlerinage terriblement intelligent dans les mystères de notre propre programmation.

La Messe Basse a créé depuis sa fondation en 2012, (e), un genre d’épopée, Descendance, Siri et
tout récemment, La femme la plus dangeureuse du Québec au Théâtre Denise-Pelletier.

Communiqué de presse | La Messe Basse

Un commentaire

  1. À voir absolument ..
    ce spectacle a évolué d une façon inattendue ce qui a donné tout sa dimention à l’interprétation de L’artiste
    .pour l’avoir vu à deux reprises ,cette version m’a émue au plus au point .,en parti à cause de l’histoire qui lie
    Laurence au phénomène Siri ….Elle y a mis une partie d elle même .
    Impressionnant il nous amène à réfléchir sur les possibilités de cette intelligence artificielle sera t elle l’égale de l’homme dans la dimension émotionnelle peut on créer une conscience artificielle …jusqu ou irons nous …
    Laurence est criante de vérité et d émotion …
    Je suis fan .
    Evelyne Laval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *