Nouvelles

Normand Chaurette n’est plus

théâtre québécois perdu hier

Le théâtre québécois a perdu hier un de ses grands dramaturges. Normand Chaurette, auteur, entre autres, du Petit Köchel, de La Société des Métis, de Provincetown Playhouse, juillet 1919, j’avais 19 ans, du Passage de l’Indiana et des Reines (présentée à nouveau l’an dernier au Théâtre du Nouveau Monde) s’est éteint à 68 ans. Il avait remporté trois fois le Prix du Gouverneur général consacré au théâtre et une fois celui consacré aux essais pour son livre Comment tuer Shakespeare. Celui qui était également professeur et traducteur a vu ses pièces jouées dans plusieurs pays. Toutes nos condoléances à ses proches.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.