Critiques

Le Scriptarium 2023 : Devoir de mémoire

© Jean-Charles Labarre

Pour notre plus grand bonheur, Le Scriptarium, qui en est à sa sixième édition, est de retour au Théâtre Denise-Pelletier. Depuis 2018, des milliers d’adolescent·es ont pris la plume pour s’exprimer sur des thématiques aussi variées que les relations épistolaires, le rêve, la justice, les arts visuels, inspiré·es par des commissaires venant d’horizons divers tels que : Stéphane Crête, Didier Lucien, Nathalie Bondil, Manal Drissi et Louise Arbour.

C’est à la cinéaste abénakise Kim O’Bomsawin, reconnue entre autres pour son remarquable documentaire Je m’appelle humain, que le Théâtre Le Clou a demandé de jouer le rôle de commissaire pour l’édition 2023, dont le thème est l’héritage. D’où es-tu ? Que t’ont légué tes ancêtres ? Quelles sont les empreintes de ta culture ? As-tu des valeurs communes avec tes prédécesseurs ? Autant de questions fondamentales à poser à cette nouvelle génération cosmopolite d’ados qui réfléchit, rêve et prépare son avenir dans nos écoles.

Plus de 1 500 jeunes ont répondu à l’appel et ont plongé dans ce formidable projet d’écriture. Au terme d’une âpre sélection, 24 textes ont été retenus et leurs auteur·es ont été convié·es à participer à un stage de création intensif. De ce long processus échelonné sur plusieurs mois est née cette proposition théâtrale qui nous est présentée ces jours-ci sur la scène Fred-Barry.

© Jean-Charles Labarre

Aux oubliettes !

Chloé vient d’hériter de la maison de sa grand-mère. Mais avant d’occuper la demeure et de la mettre à son image, il lui faut faire le tri parmi les objets et les meubles qui la composent. Faisant appel à trois de ses ami·es pour y voir plus clair, elle et ses invité·es se mettent à la tâche. L’opération s’avère fastidieuse, car le sort de chaque bibelot, vêtement, outil doit être débattu. Est-il encore utile ? Quelle valeur représente-t-il ? Dans ce décor suranné des années soixante où le mobilier de style colonial prédomine, les quatre jeunes, visiblement issu·es de cultures différentes, réagissent à leur façon. Chaque objet devient alors l’élément déclencheur d’un souvenir, du rappel d’un legs.

Déclinée en une vingtaine d’évocations distinctes, la thématique de l’héritage nous surprend un peu par sa géométrie très variable. Ainsi, une relation père-fils toxique côtoie une sortie du placard inattendue, une trahison meurtrière ou encore un accouchement insolite. De plus, ces fragments anecdotiques qui se succèdent, si originaux et si bien écrits soient-ils, ont bien du mal à s’arrimer au fil conducteur qui est celui de la transmission, et ce, en dépit du symbole très fort de la maison, sur lequel il repose.

Et malgré la mise en scène ingénieuse de Myriam Fugère qui met habilement en relief le collage de textes de Marianne Dansereau et une interprétation dynamique (intense Olivia Nouha Dandurand, polyvalent Loïc Mcintyre), l’émotion à laquelle on s’attendrait face à des sentiments profonds reliés au patrimoine et à l’hérédité n’est pas au rendez-vous.

Le choix de Kim O’Bomsawin était judicieux tout autant que celui du thème à explorer. Toutefois, force est d’admettre que notre passé et l’importance de ceux qui nous ont précédés et qui ont façonné la société dans laquelle nous vivons, semblent avoir peu d’écho chez nos ados, comme en témoigne cette cuvée 2023. Mais l’exercice n’est pas vain et il faut le poursuivre, car il révèle une réalité dont on ne peut faire abstraction.

En ce soixantième anniversaire du Théâtre Denise-Pelletier, souhaitons longue vie à cette institution et au projet du Scriptarium. Leur apport culturel et historique auprès de notre jeunesse est indispensable !

© Jean-Charles Labarre

Le Scriptarium 2023

Commissaire invitée : Kim O’Bomsawin. Mise en scène : Myriam Fugère. Collage : Marianne Dansereau en collaboration avec Myriam Fugère. Assistance à la mise en scène : Ariane Brière. Direction technique et de production : Étienne Mongrain. Scénographie : Josée Bergeron-Proulx. Costumes : Leïlah Dufour-Forget. Éclairages : Leticia Hamaoui. Conception sonore et musicale : Étienne Thibault. Avec : Chloé Barshee, Ahmad Hamdan, Loïc McIntyre et Olivia Nouha Dandurand. Une production du Théâtre Le Clou en collaboration avec le Théâtre Denise-Pelletier et le Théâtre jeunesse Les Gros Becs, présentée au Théâtre Denise-Pelletier jusqu’au 5 mai 2023.

Dominique Denis

À propos de

Anthropologue de formation et comédien, il enseigne le français, l’histoire et l’art dramatique, tout en donnant régulièrement des conférences sur l’histoire du théâtre québécois.