Nouvelles

Eric Jean quitte la barre du Théâtre de Quat’Sous

Eric Jean annonce qu’il quittera ses fonctions de directeur artistique et codirecteur général au sein du Théâtre de Quat’Sous au cours des prochains mois. Il est à la barre du théâtre de l’avenue des Pins depuis 2004.

«Il est maintenant temps pour moi de relever d’autres défis, d’explorer de nouveaux horizons. Ce fut un grand honneur d’être à la tête de ce merveilleux petit théâtre pendant les douze dernières années. Ce n’est pas sans un pincement au coeur que je quitte mes fonctions, car je suis profondément attaché à ce lieu ainsi qu’à l’équipe qui y travaille. Mon engagement aura été une grande source de joie, mais aura aussi été extrêmement exigeant, considérant les conditions de création de plus en plus précaires qui sévissent en cette époque trouble, et ce, malgré les exigences grandissantes envers les institutions comme le Quat’Sous. Je sens que le moment est venu de laisser la place à une nouvelle direction qui saura certainement insuffler au Quat’Sous ce qu’il faut d’aplomb et de fougue pour continuer à soutenir son rayonnement et assurer sa pérennité.» a précisé Eric Jean.

Dans un souci d’ouverture et de transparence afin d’assurer une succession judicieuse, un appel de candidatures sera mis en place et disponible sur le site Internet du Quat’Sous, du 8 au 30 avril.

De la reconstruction à la célébration

Dès le début de son mandat, Eric Jean poursuit les efforts acharnés qu’avaient entrepris ses prédécesseurs afin que le projet de reconstruction se concrétise; le bâtiment sera démoli et entièrement reconstruit en 2009. Héritier naturel du fondateur Paul Buissonneau, Eric réussit à faire de cette toute nouvelle salle de spectacle un véritable carrefour culturel, habité d’échanges et de rencontres fructueux, tout en conservant l’âme du lieu.

Au cours de son mandat, Eric Jean a proposé une programmation libre, multiforme, où la relève et la diversité culturelle ont toujours été soutenues et encouragées. Il a aussi décidé d’accueillir à bras ouverts de nombreuses compagnies itinérantes, contribuant à la diffusion d’oeuvres qui n’auraient pas pu voir le jour autrement. Le créateur a également signé de nombreuses mises en scène issues de différents registres dramaturgiques, telles que Hippocampe, Opium_37, Survivre ou Testament. En 2015, pour célébrer les 60 ans du Théâtre, il a revisité avec tout ce qu’il fallait de folie et d’irrévérence Variations sur un temps de David Ives, qui a connu un succès retentissant.

«Ce petit grand théâtre en est un de passion, de dialogue et de risque. Ardent défricheur de terrains dramaturgiques parfois inconnus et révélateurs de nouveaux talents, le Quat’Sous peut être fier, après toutes ces années, de réitérer cette identité qui lui est propre et qui en fait un lieu d’exception. Rêvé et mis sur pied par un bricoleur, le Théâtre a conservé de Paul Buissonneau le souci de toujours faire les choses à échelle humaine.» a conclu Eric Jean, à propos du Quat’Sous.

Communiqué de presse | Théâtre de Quat’Sous

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *